Société

«J'ai découvert qu'elle entretient depuis longtemps une conversation avec un ex»

Temps de lecture : 2 min

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Hervé qui, en fouillant dans le smartphone de sa compagne, a découvert qu'elle discutait très régulièrement avec un ancien amoureux.

Josef Hader dans son film La Tête à l'envers (2017). | Capture d'écran via YouTube
Josef Hader dans son film La Tête à l'envers (2017). | Capture d'écran via YouTube

«C’est compliqué» est une sorte de courrier du cœur moderne dans lequel vous racontez vos histoires –dans toute leur complexité– et où une chroniqueuse vous répond. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler de vos problèmes. Si vous voulez lui envoyer vos histoires, vous pouvez écrire à cette adresse: [email protected]

Vous pouvez aussi laisser votre message sur notre boîte vocale en appelant au 07 61 76 74 01 ou par Whatsapp au même numéro. Lucile vous répondra prochainement dans «C'est compliqué, le podcast», dont vous pouvez retrouver les épisodes ici.

Et pour retrouver les chroniques précédentes, c’est par là.

Chère Lucile,

Je vous écris pour avoir une réponse à un problème que je rencontre avec ma compagne. Depuis quelques temps, je deviens suspicieux et même un peu jaloux, sentiment que je n'avais jamais eu dans mes précédentes relations.

J'en suis donc venu à fouiller dans les conversations WhatsApps de son portable. Et là, j'ai découvert qu'elle entretient depuis longtemps une conversation avec un ex. Il lui envoie des mots doux, lui dit qu'il l'aime, qu'il embrasse sa photo tous les soirs... En fait, il veut la remettre dans son lit.

Elle lui répond par des émoticones de bisous ou autres petits mots. Par contre, elle ne veut pas reprendre avec lui.

Comment aborder ce sujet avec elle, sans lui avouer que j'ai espionné son téléphone? Ça me gêne qu'elle lui envoie des photos, qu'elle discute avec lui, et que quelque part, elle accepte les mots doux qu'il envoie.

J'ai peur de lui dire que je suis au courant des messages échangés, mais en même temps, je souhaite qu'elle y mette fin.

Qu'en pensez-vous?

Hervé

Cher Hervé,

S'il me semble nécessaire pour chaque couple de poser ses propres barrières en ce qui concerne la notion de fidélité, d’honnêteté et de liberté, je pense que vous avez dépassé une limite. Parce que vous aviez un défaut de confiance –vous ne parlez pas de signes ou d’indices d’une possible infidélité–, vous avez commencé à espionner les conversations privées de votre compagne. La particularité des conversations privées c’est qu’elles sont censées le rester.

Il n’est pas question de fidélité ici. C’est son espace personnel. Et la priver du droit d’avoir une conversation avec quelqu’un, quand bien même ce serait un ex, me semble extrêmement abusif. De votre propre aveu, elle ne fait rien pour encourager les assauts de cet ex, elle reste courtoise mais ne cache pas son refus de se remettre avec lui. Avez-vous envisagé que c’est parce qu’elle est déjà comblée par sa relation actuelle?

D’autre part, si la drague non sollicitée peut être une réelle épreuve à vivre pour les femmes au quotidien, vous ne semblez pas avoir questionné les raisons pour lesquelles votre compagne pourrait continuer à entretenir cette conversation –qui, une nouvelle fois, ne vous regarde pas du tout. Il est possible qu’elle lise et réponde succinctement à ces messages parce que l’état de cet homme lui importe et qu'elle s'en soucie. Elle pourrait aussi avoir besoin de ce boost d’ego que lui procurent les déclarations enflammées de celui avec qui elle n’est plus (à vous de vous demander si de ce côté vous lui apportez tout ce dont elle a besoin). Elle pourrait aussi être polie et ne pas vouloir le blesser.

Je comprends que cette situation vous mette mal à l’aise. Mais la vérité c’est que votre compagne n’est coupable d’aucune tromperie. Vous, en revanche, avez trompé sa confiance en violant son espace de discussion privée, espace où elle prouve qu’elle n’est pas décidée à vous tromper ou à vous quitter. Vous ne voyez la situation que de votre perspective et c’est celle de quelqu’un qui a peur et qui n’a pas confiance en elle. C’est là-dessus que vous devriez travailler.

Newsletters

L'existence ou non d'un mot dans une langue en dit beaucoup sur la société

L'existence ou non d'un mot dans une langue en dit beaucoup sur la société

En espagnol, par exemple, il n'y a pas de terme pour désigner un lanceur ou une lanceuse d'alerte.

Se mettre en quarantaine est la meilleure chose qui pourrait nous arriver

Se mettre en quarantaine est la meilleure chose qui pourrait nous arriver

[BLOG You Will Never Hate Alone] Si dans un jour prochain nous étions confinés à l'intérieur de nos appartements, peut-être retrouverions-nous le goût des choses essentielles.

Jean Vanier, la chute d'une icône

Jean Vanier, la chute d'une icône

Il était impossible d'imaginer que le créateur de l'Arche, accueillant les personnes handicapées mentales, puisse tenir de si beaux discours le jour et attoucher des femmes fragiles le soir.

Newsletters