Sciences

La cape d'invisibilité de Harry Potter en passe de devenir réalité

Temps de lecture : 2 min

La technologie nécessaire à la création d'une telle cape est désormais au point, indiquent quatre chercheurs dans leur dernière publication.

Daniel Radcliffe dans Harry Potter à l'école des sorciers de Chris Columbus (2001) | capture d'écran Youtube
Daniel Radcliffe dans Harry Potter à l'école des sorciers de Chris Columbus (2001) | capture d'écran Youtube

Chercheurs à l'INRS de Montréal, Luis Romero Cortés, Mohamed Seghilani, Reza Maram et José Azaña viennent de publier leurs travaux sur l'invisibilité. Ils seraient parvenus à développer une technologie permettant de rendre une personne ou un objet invisible, et ce en plein jour.

Pour ce faire, l'équipe de recherche a travaillé sur le spectre des fréquences de la lumière. Il est bien entendu que ce n'est pas le sujet qui devient invisible comme dans L'Homme invisible de H.G. Wells et ses nombreuses adaptations cinématographiques (dont celles de John Carpenter et Paul Verhoeven), mais que c'est l'oeil qui est trompé par des combinaisons de fréquences lui donnant l'impression qu'il ne regarde rien. Un peu comme ce que produit la cape d'invisibilité chère à JK Rowling dans ses Harry Potter.

Le principe est de jouer avec les différences fréquences du spectre électromagnétique, qui va des rayons gamma aux ondes électromagnétiques en passant par les rayons X, les ultraviolets, le visible (la zone arc-en-ciel du schéma ci-dessous) et les infrarouges.

Domaines du spectre électromagnétique 14122013

Le principe, c'est que lorsque nous regardons un objet, ce que nous voyons est le résultat sous forme de fréquences de l'interaction entre l'objet et la lumière qui lui est appliquée. Par exemple, explique Tech Times, si nous pouvons voir une pomme rouge, c'est parce que la pomme reflète la fréquence de la lumière rouge émise par le soleil.

Le travail de l'équipe montréalaise a justement consisté à moduler les fréquences de façon à ce que, pour reprendre l'exemple précédent, même la lumière rouge ne soit pas reflétée par la pomme rouge. Elle utilise pour cela deux appareils placés symétriquement par rapport à l'objet, et à moduler l'arrivée de vitesse de la lumière sur la cible.

Rendre invisibles les gens... et les fibres optiques

La limite (provisoire?) du dispositif, c'est qu'il ne rend invisibles les objets et les êtres que si la personne qui les observe est située dans une direction précise par rapport à eux. À cette heure, il est encore impossible de rendre une cible invisible pour un observateur ou une observatrice en mouvement. Passer à l'étape suivante ne serait qu'une question de temps, indiquent les porte-parole du laboratoire de recherche.

Outre le fait que les fans de Harry Potter peuvent rêver de pouvoir se dissimuler un jour sous une cape d'invisibilité, ces travaux pourraient avoir d'autres applications plus concrètes, comme la possibilité de rendre la fibre optique invisible et donc de renforcer la confidentialité des données échangées. Certaines institutions militaires seraient tout particulièrement intéressées par cette idée.

Newsletters

Faire l'amour plus souvent pourrait retarder la ménopause

Faire l'amour plus souvent pourrait retarder la ménopause

Et ça marche aussi avec la masturbation.

Le changement climatique précipite la chute de l'industrie du ski

Le changement climatique précipite la chute de l'industrie du ski

Même si ce sont surtout les petites structures qui sont touchées par la raréfaction de la neige, le nombre de stations en activité diminue et les jeunes skient moins que dans les années 1990.

Le climatoscepticisme progresse aux États-Unis

Le climatoscepticisme progresse aux États-Unis

Décryptage du socle politique et historique du déni climatique outre-Atlantique, dont Trump est le digne héritier.

Newsletters