Culture

Le discours pour les Oscars, un rôle de plus

Slate.fr, mis à jour le 26.01.2010 à 18 h 15

Recevoir un prix, c'est pour les acteurs devoir se plier au fameux petit discours qui s'en suit avec les immanquables expressions «Je n'ai rien préparé», ou «vraiment, je ne m'y attendais pas». Autant de déclarations qui sont des mini performances théâtrales, selon l'article de Reuters.

Ce genre d'exercice a de multiples fonctions. Pour l'acteur autrichien d''Inglourious Basterds, Christoph Waltz, cela lui a permis de se faire connaître du grand public américain, et adopter par la profession. La star de sitcom Mo'Nique, elle, a pu casser son image. Dans ce type de prestations mieux vaut, en tout cas, être court, dans l'émotion et plein d'entrain. Les discours trop préparés sont à proscrire, surtout s'ils sont compliqués et avec des métaphores, avertit le journaliste. Et il faut à tout prix éviter les interminables listes de remerciements. Pour cela, la meilleure façon est encore d'être un acteur de l'ombre, véritablement surpris de se retrouver là, comme ce fut le cas de Marisa Tomei's en 1992.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

[Lire l'article complet sur Reuters]

Image de Une: statuette des Oscars, via Flickr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte