Politique

Adrien Quatennens :«Si être populiste c'est être connecté aux volontés populaires, alors pourquoi pas»

Temps de lecture : 2 min

Le député La France insoumise du Nord a aussi renouvelé son soutien aux grévistes SNCF.

Adrien Quatennens | Capture écran france info
Adrien Quatennens | Capture écran france info

Adrien Quatennens, député La France insoumise du Nord, était l'invité de l'Instant politique sur France info, mercredi 20 juin. Interrogé sur la poursuite de la grève à la SNCF souhaitée par la CGT et Sud-Rail, il a apporté son soutien aux syndicats. «La raison est du côté des grévistes», a-t-il expliqué, prenant l'exemple de la situation du rail au Royaume-Uni. Pour le député, «la démocratie ne s’arrête pas aux portes de l’Assemblée nationale».

Sur ses ambitions personnelles, Adrien Quatennens n’a pas exclu une potentielle candidature à la mairie de Lille aux prochaines élections municipales. Il a cependant rappelé que «plusieurs options» étaient ouvertes, dont sa candidature.

Interrogé par Slate (à 8'45) sur le qualificatif de populiste que lui attribue l'ex-député PS Yves Durand, Adrien Quatennens a répondu qu'il ne fallait pas confondre populisme et démagogie, le premier consistant à «être connecté aux volontés populaires»: «Si c'est ça être populiste, à la rigueur pourquoi pas», a commenté l'élu, regrettant cependant que le terme ait été dévoyé de son sens.

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France info, tous les soirs à 19h20

Slate.fr

Newsletters

Valls à Barcelone, une greffe à fort risque de rejet

Valls à Barcelone, une greffe à fort risque de rejet

Candidat à la mairie de Barcelone, Manuel Valls a peu de chances de l’emporter s’il n’élargit pas son assise électorale.

La démocratie «illibérale» et chrétienne prônée par Orbán semble convenir à Wauquiez

La démocratie «illibérale» et chrétienne prônée par Orbán semble convenir à Wauquiez

Entre la droite française et l’extrême droite européenne, le cœur du président LR balance.

La discrimination pas franchement positive du maire RN à l’égard du FC Mantois

La discrimination pas franchement positive du maire RN à l’égard du FC Mantois

Voilà ce que le Rassemblement national «est capable de faire».

Newsletters