Politique

Richard Ferrand l'assure, «chez LREM, l’expression est libre»

Temps de lecture : 2 min

Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale s'est aussi exprimé sur le limogeage de Virginie Calmels.

Richard Ferrand | Capture écran france info
Richard Ferrand | Capture écran france info

Richard Ferrand, le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, était l'invité de l'Instant Politique sur France info ce lundi 18 juin. Interrogé sur le limogeage de Virginie Calmels par Laurent Wauquiez, il a ironisé sur la situation du leader de l’opposition: «Lui exclut, moi je rassemble». Faisant le parallèle avec les discussions internes à la majorité lors du vote de la loi Asile et immigration, il a ajouté: «Chez nous, l’expression est libre».

À propos de l’arrivée ce week-end de l’Aquarius en Espagne, l’ancien ministre a appelé à une réponse européenne sur la question des migrations: «Il faut bien prendre la mesure que c’est à l’échelle de l’Europe qu’il faut travailler» et d’ajouter «la première chose à faire c’est de lutter contre les réseaux de passeurs».

À la question de Slate sur le décret de limitation à 80 km/h de certaines routes, Richard Ferrand a répondu par un souvenir personnel, celui de ses parents râlant contre le port obligatoire de la ceinture de sécurité imposé en 1973. Et de commenter: «Aujourd'hui qui imaginerait circuler sans ceinture de sécurité?».

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France info, tous les soirs à 19h20

Newsletters

Marine Le Pen n'a plus aucun effort à faire pour être au second tour

Marine Le Pen n'a plus aucun effort à faire pour être au second tour

[Chronique #6] La candidate à la présidentielle 2022 a réussi sa mue: le brun a viré au bleu marine et le diable borgne s'est effacé au profit de la «girl next door».

Le seuil des 100.000 morts du Covid en France soulève la question du bilan d'Emmanuel Macron

Le seuil des 100.000 morts du Covid en France soulève la question du bilan d'Emmanuel Macron

Le maître du temps reste le virus et la vaccination ne va pas si vite.

La présidentielle 2022 marquera l'avènement de l'oligopole droitier

La présidentielle 2022 marquera l'avènement de l'oligopole droitier

La bataille pour l'Élysée se livre désormais entre trois droites, et son résultat est incertain. Les trois gauches, elles, sont en voie d'éviction non seulement du second tour, mais également de l'essentiel du débat politique pour des années.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters