Santé / Sports

Le yoga ouvre les chakras mais aussi l'ego

Temps de lecture : 2 min

On s'est un peu éloigné des principes de base...

Om, Om, Om | 
Rima Kruciene via Unsplash License by
Om, Om, Om | Rima Kruciene via Unsplash License by

Pourquoi pratiquer le yoga ou la méditation? Pour certaines personnes, ces disciplines procurent une meilleure hygiène de vie mentale et physique, pour d’autres elles participent à une quête de soi. Or, le concept bouddhique «anātman» défend qu’il n’y a pas de «soi». Ceux et celles qui pratiquent le yoga ou la méditation sont censées prendre de la distance par rapport à leur ego afin d’oeuvrer pour les autres.

Pourtant, une équipe de chercheurs de l'université de Southampton en Angleterre a expliqué, dans un article publié en mai dernier, que le yoga ou la méditation peut gonfler l’ego. Ces psychologues se sont basés sur la théorie de Williams James, fondateur de la psychologie américaine, qui argue que le fait de s’engager dans une pratique de façon répétée développe une grande estime de soi.

Une bonne estime de soi pour aller bien?

Afin d’évaluer le niveau d’estime de soi des quatre-vingt-treize participants et participantes à l’étude, les chercheurs leur ont posé une série de questions: «Pensez-vous avoir un meilleur niveau que le reste du groupe?» ou encore «Pensez-vous que la phrase “Je serai reconnu pour mes bonnes actions” s’applique à vous?». Les yoguistes étaient censés répondre en choisissant les mentions «Tout à fait d’accord, «Plutôt d’accord», «Plutôt pas d’accord» ou «Pas du tout». Les résultats ont révélé que tous les participants et participantes à l'étude montraient des signes de narcissisme accrus dans l'heure qui suit chaque séance de yoga –et il en va de même pour les adeptes de la méditation.

«On s'est rendu compte que les exercices qui font travailler le corps aussi bien que l'esprit avaient une grande influence sur l'estime de soi. Et à son tour, l'estime de soi a un impact positif sur le bien-être des personnes», expliquent les chercheurs.

Une occidentalisation du yoga et de la méditation

Comment expliquer ce glissement? Quartz raconte que l'occidentalisation du yoga pourrait en être la cause: au lieu d'invoquer l'altruisme ou le désintéressement de soi comme le veut la tradition bouddhiste, ces activités se concentrent sur la quête de soi et l'auto-amélioration. De fait, la pratique se veut centrée sur soi-même et non sur autrui.

Pour Lewis Richmond, un écrivain bouddhiste, la méditation et le yoga sont des pratiques foncièrement narcissiques: «Le fait de rester assis dans le silence, les yeux fermés ou face à un mur, concentré pleinement sur votre respiration, votre corps et votre activité mentale, je pense qu'on peut qualifier ça comme de l'égocentrisme». En somme: si vous exercez une activité dans une optique centrée sur vous-même, il est fort probable que vous deveniez encore plus égocentrique.

Slate.fr

Newsletters

Quand on se réveille fatigué, si fatigué

Quand on se réveille fatigué, si fatigué

[BLOG You Will Never Hate Alone] Mal dormir est une malédiction qui transforme les journées en un cauchemar éveillé.

L'hyperémèse gravidique, quand la grossesse tourne au calvaire

L'hyperémèse gravidique, quand la grossesse tourne au calvaire

Mal connue du personnel soignant, cette pathologie entraînant notamment des vomissements intenses est rarement diagnostiquée et peut susciter un profond désarroi chez les patientes touchées.

Peut-on (vraiment) recycler toutes les matières plastiques?

Peut-on (vraiment) recycler toutes les matières plastiques?

Les technologies de tri industrielles ne permettent pas de séparer tous les éléments présents dans les résidus de broyage.

Newsletters