Politique

Le porte-parole du RN s'oppose à la loi sur les fake news et répand les siennes

Temps de lecture : 2 min

Le Rassemblement national (ex-Front national) a tenté une récupération politique du meurtre d'un jeune homme de 17 ans.

Jordan Bardella | capture d'écran FTVi
Jordan Bardella | capture d'écran FTVi

Invité de L'Instant politique sur franceinfo jeudi 7 juin, Jordan Bardella, porte-parole du Rassemblement national (ex-Front national), a considéré que les révélations sur les comptes de campagne d’Emmanuel Macron «remettaient en cause l’élection» du président. Pour lui, cela pose un «problème d’égalité avec les autres candidats».

Interrogé sur le projet de loi contre les fake-news, il a considéré que la France avait «déjà l’arsenal nécessaire pour lutter contre les fausses informations» et mis en garde contre une entrave à la liberté d'expression.

Ironie du sort, Jordan Bardella a tweeté une fausse information tout récemment, en affirmant que le meurtre d'un jeune homme de 17 ans, dans la Marne, reflétait «le drame de l'immigration massive». Or le principal suspect n'est ni immigré ni issu de l'immigration et la piste privilégiée est celle d'un piège tendu par la petite amie du jeune homme. Interrogé par Slate à ce sujet (à 2'55), le porte-parole du Rassemblement national a botté en touche en répondant: «Peut-être que ce fait là n'est pas en lien avec l'immigration massive, mais si je vous faisais la liste de toutes les agressions qui ont un lien avec la politique migratoire, on en aurait pour la nuit».

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France info, tous les soirs à 19h20

Slate.fr

Newsletters

Le pire, ce n’est pas cet élève qui braque son enseignante: c’est l’indifférence

Le pire, ce n’est pas cet élève qui braque son enseignante: c’est l’indifférence

Les personnels de l'Éducation nationale hurlent dans l'oreille de ministres sourds aux vrais problèmes.

Stanislas Guérini «discute» de la présidence de LREM

Stanislas Guérini «discute» de la présidence de LREM

Le député de Paris refuse néanmoins d’officialiser sa candidature pour l’instant.

Mélenchon a-t-il tué Mélenchon?

Mélenchon a-t-il tué Mélenchon?

La réaction du leader de La France insoumise aux perquisitions menées cette semaine pose question.

Newsletters