Politique

La PMA pour toutes mettrait fin à «une discrimination terrible», juge Barbara Pompili

Temps de lecture : 2 min

La députée LREM de la Somme se dit favorable à son ouverture d'accès aux femmes lesbiennes et célibataires.

Barbara Pompili | Capture écran france info
Barbara Pompili | Capture écran france info

Invitée de L'Instant politique sur France info jeudi 6 juin, Barbara Pompili, députée LREM de la Somme et présidente LREM de la commission du développement durable à l’Assemblée nationale, a soutenu que Nicolas Hulot devait rester au gouvernement, même si elle concède qu’il «faut avancer un peu plus vite sur la transition écologique». Interrogée sur le report de l’interdiction du glyphosate, l'élue «regrette» et reconnait qu’il «y a eu des pressions». Pour elle, «on a perdu une occasion».

Barbara Pompili s'est dite «favorable à la PMA pour toutes», expliquant que la situation actuelle relevait d'une «discrimation terrible», à laquelle s'ajoute «une discrimination économique car seules les femmes qui ont les moyens vont à l'étranger pour le faire».

Interrogée par Slate (à 7') sur la loi ELAN, mettant fin à l’obligation de construction de 100% de logements neufs accessibles aux handicapés, la députée a assuré ne pas vouloir «qu’il y ait de discriminations supplémentaire pour les personnes handicapées».

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France info, tous les soirs à 19h20

Slate.fr

Newsletters

«Bella ciao», de l'hymne antifasciste à TPMP, une défaite de la gauche

«Bella ciao», de l'hymne antifasciste à TPMP, une défaite de la gauche

La reprise de la chanson révolutionnaire italienne sonne-t-elle le glas de la gauche? L’appropriation avérée par le marché de symboles de la gauche contribue à affaiblir celle-ci.

Tout les sépare, mais le pape François et Emmanuel Macron ont beaucoup à se dire

Tout les sépare, mais le pape François et Emmanuel Macron ont beaucoup à se dire

Le président français fera, le mardi 26 juin, la visite traditionnelle au Vatican. Il cherchera à faire bénir son projet de relance européenne et le pape François tentera de convaincre la France de ne pas céder à la vague populiste et anti-migrants.

Trump et le décret qui ne servait à rien

Trump et le décret qui ne servait à rien

Donald Trump voudrait passer pour un bienfaiteur sauveur d’enfants. En réalité, son décret n’empêchera pas la détention de mineurs et mineures, ni les traumatismes qui en découlent. Certains enfants ne reverront jamais leurs parents.

Newsletters