Politique

Burn-out à l'Assemblée? Plutôt un «gouvernement très mal organisé», estime Fabien Di Filippo

Temps de lecture : 2 min

Macron veut tout faire passer en vitesse avant l'été, dénonce le député Les Républicains.

Fabien Di Filippo | Capture d'écran FTVi
Fabien Di Filippo | Capture d'écran FTVi

Invité de L'Instant politique sur France info mardi 5 juin, Fabien Di Filippo, député Les Républicains de Moselle, s'est exprimé sur les réformes en cours. Concernant celle de la SNCF, il a estimé que «la grève est une conséquence d’une grosse faiblesse sur le dialogue social de ce gouvernement», assénant qu'il faut «dialoguer avec les syndicats».

Réagissant à la publication d’un tract Les Républicains très centré sur l'immigration, Fabien Di Filippo a qualifié le projet d'Emmanuel Macron de «résignation»: «La France abandonne sur beacoup de plans: l'économie, les valeurs républicaines».

Interrogé par Slate (à 7') sur le rythme de travail à l'Assemblée nationale –François de Rugy ayant fustigé une surcharge– Fabien Di Filippo a répondu «adorer ce qu'il fait, tous les jours du lundi au dimanche, de 6h à 23h». Le député LR déplore cependant un travail parlementaire mal organisé: «Le gouvernement présente des textes impréparés, c'est pour ça que vous finissez avec 3.000 amendements».

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France info, tous les soirs à 19h20

Slate.fr

Newsletters

Adrien Quatennens :«Si être populiste c'est être connecté aux volontés populaires, alors pourquoi pas»

Adrien Quatennens :«Si être populiste c'est être connecté aux volontés populaires, alors pourquoi pas»

Le député La France insoumise du Nord a aussi renouvelé son soutien aux grévistes SNCF.

C'était mieux avant

C'était mieux avant

Pour la vice-présidente LR de l'Assemblée, Macron a livré le collégien «à la vindicte de l'opinion»

Pour la vice-présidente LR de l'Assemblée, Macron a livré le collégien «à la vindicte de l'opinion»

Annie Genevard estime que le président a commis «une faute» en publiant la vidéo de son échange avec le jeune homme sur son compte Twitter.

Newsletters