Politique

Burn-out à l'Assemblée? Plutôt un «gouvernement très mal organisé», estime Fabien Di Filippo

Temps de lecture : 2 min

Macron veut tout faire passer en vitesse avant l'été, dénonce le député Les Républicains.

Fabien Di Filippo | Capture d'écran FTVi
Fabien Di Filippo | Capture d'écran FTVi

Invité de L'Instant politique sur France info mardi 5 juin, Fabien Di Filippo, député Les Républicains de Moselle, s'est exprimé sur les réformes en cours. Concernant celle de la SNCF, il a estimé que «la grève est une conséquence d’une grosse faiblesse sur le dialogue social de ce gouvernement», assénant qu'il faut «dialoguer avec les syndicats».

Réagissant à la publication d’un tract Les Républicains très centré sur l'immigration, Fabien Di Filippo a qualifié le projet d'Emmanuel Macron de «résignation»: «La France abandonne sur beacoup de plans: l'économie, les valeurs républicaines».

Interrogé par Slate (à 7') sur le rythme de travail à l'Assemblée nationale –François de Rugy ayant fustigé une surcharge– Fabien Di Filippo a répondu «adorer ce qu'il fait, tous les jours du lundi au dimanche, de 6h à 23h». Le député LR déplore cependant un travail parlementaire mal organisé: «Le gouvernement présente des textes impréparés, c'est pour ça que vous finissez avec 3.000 amendements».

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France info, tous les soirs à 19h20

Slate.fr

Newsletters

Omarosa Manigault, la femme qui inquiète l'administration Trump

Omarosa Manigault, la femme qui inquiète l'administration Trump

La publication du livre d'une ancienne collaboratrice fait trembler jusqu'au plus haut sommet de l'État.

Migrants: à quel moment sauver des vies est-il devenu un crime?

Migrants: à quel moment sauver des vies est-il devenu un crime?

Tandis que les travailleurs humanitaires se font arrêter pour avoir sauvé des migrants en train de se noyer, les Européens doivent faire face à l’écart croissant entre leur sens moral et la politique de leurs gouvernements.

Il n'y a jamais eu autant de femmes candidates aux élections de mi-mandat américaines

Il n'y a jamais eu autant de femmes candidates aux élections de mi-mandat américaines

L'Amérique se prépare à une «vague rose».

Newsletters