Monde

Pyongyang met son armée en état d’alerte

Temps de lecture : 2 min

Les 1,2 million d'hommes de l’armée nord-coréenne ont été placés en état d'alerte. Les dirigeants de la dictature communiste estiment que les exercices militaires conjoints entre les Etats-Unis et son allié sud-coréen qui ont débuté aujourd’hui sont «sans précédents par les effectifs des forces d'agression impliquées et leur durée». Selon l’AFP, Pyongyang considère cet exercice «comme le prélude d'une invasion de son territoire».

Dimanche 8 mars, le leader Kim jong-iI a été unanimement élu député. Il était déjà président du Comité de défense nationale, secrétaire général du Parti ouvrier et commandant suprême de l'Armée populaire.

En savoir plus:

Newsletters

Chroniques trumpiennes: semaine du 6 au 12 juillet

Chroniques trumpiennes: semaine du 6 au 12 juillet

Aperçu hebdomadaire de la vie tweeto-mentale du président américain.

«D'un seul coup, nous sommes devenus la lie de la société»

«D'un seul coup, nous sommes devenus la lie de la société»

Comment les policiers et les policières américaines parlent de la mort de George Floyd et des manifestations qui balaient les États-Unis.

La division SS musulmane en Bosnie, entre mythes et réalités

La division SS musulmane en Bosnie, entre mythes et réalités

La 13e division SS en Bosnie a généré nombre d'analyses. Le dépouillement des archives permet aux historien·nes de remettre en perspective les faits et la réalité.

Newsletters