Politique

Gilbert Collard verrait bien Zinédine Zidane entraîner l'Équipe de France

Temps de lecture : 2 min

Il s'est aussi exprimé sur l'avenir du FN et Marion Maréchal.

Gilbert Collard, invité le L'Instant politique le 28 mai 2018 | Capture écran france info
Gilbert Collard, invité le L'Instant politique le 28 mai 2018 | Capture écran france info

Un conseil national qui se tient ce week-end doit entériner le changement de nom du Front national. «Changer de nom ne sert à rien», assure Gilbert Collard., invité de L'Instant politique sur France info le 31 mai.

Autre événement: la conférence de Marion Maréchal, qui a abandonné «Le Pen» de son patronyme. «Elle a raison de vouloir mener la bataille culturelle», assure le député frontiste, souhaitant «de tout coeur qu'elle revienne au FN» et estimant «qu'elle pourrait reprendre le flambeau».

Enfin, Gilbert Collard a répondu à la question de Slate (à 8'20), partenaire de l'émission, portant sur l'avenir de Zinédine Zidane, qui vient d'annoncer son départ du poste d'entraîneur du Real Madrid: «Moi j'aimerais bien qu'il prenne la tête de l'Équipe de France; il est français.»

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France info, tous les soirs à 19h20

Slate.fr

Newsletters

Siéger au Parlement européen avec moins de 12.000 voix? C'est possible

Siéger au Parlement européen avec moins de 12.000 voix? C'est possible

Plus de 300 millions de personnes issues de vingt-sept pays sont appelées aux urnes pour élire 705 eurodéputé·es –dont un siège un peu particulier.

Pour Dominique Bourg, «les difficultés, c'est pour maintenant»

Pour Dominique Bourg, «les difficultés, c'est pour maintenant»

La tête de liste Urgence écologie a alerté sur les dangers imminents du changement climatique et sur la nécessité absolue d'une action des pouvoirs publics.

Bâillonner Nick Conrad, un symptôme du conservatisme de la «Douce France»

Bâillonner Nick Conrad, un symptôme du conservatisme de la «Douce France»

De quoi faut-il le plus s'inquiéter: que le rappeur clame avoir «baisé et brûlé la France» ou que le ministre de l'Intérieur veuille saisir le procureur de la République pour censurer une œuvre?

Newsletters