Boire & manger

Votre prochain verre de vin sera peut-être une reproduction

Temps de lecture : 2 min

Il sera aussi bien moins cher.

Un verre de vin admirant la vue | Jamie Street via UnsplashLicense by
Un verre de vin admirant la vue | Jamie Street via UnsplashLicense by

Vous avez des goûts de luxe en matière de vin? Replica Wine propose une imitation de votre vin préféré à un prix beaucoup plus abordable. Comment? Tout est une question de chimie.

Ari Walker, producteur de vin, explique avoir décidé de créer Replica Wine après avoir cerné les goûts des Américains et Américaines en matière de vin: le breuvage doit être bon et pas cher. Comme le rappelle Wired, le marché américain foisonne de vins à bas prix qui se rapprochent plus de la piquette que d’un grand cru: «Comment faire du vin à bas prix tout en satisfaisant le palais des Américains?», s’interroge Ari Walker.

Depuis vingt-trois ans, les États-Unis sont les plus grands consommateurs de vin: ce marché avoisinait les 34 milliards de dollars en 2016 sur un marché mondial estimé au total à 224 milliards de dollars.

En 2012, Kevin Hicks, co-fondateur de Replica Wine, monte un Ellipse Analytics, un laboratoire d’analyses, afin de déterminer ce que contiennent les petits pots bio pour bébé –il était alors en passe de devenir père. Ari Walker voit là une opportunité. Il décide de s’associer à Kevin Hicks afin de monter une entreprise qui produirait des reproductions de grands vins, et ce, à bas prix. Replica Wine naît en 2015.

Entre 15 et 25 dollars la bouteille

En analysant les vins dits haut de gamme, les scientifiques d’Ellipse Analytics ont réussi à déterminer les composants chimiques présents dans les vins les plus appréciés des consommateurs et consommatrices américaines. Avec un dosage précis d’ester, d’acides (malique, tartrique ou citrique), de protéines et de polyphénols, ils ont réussi à recréer le crémeux ou l'arôme fruité tant apprécié par les amateurs et amatrices de vin.

Le Santa Rosa Press-Democrat, un journal reconnu pour ses critiques de vins, a qualifié le Replica Wine de «vin Frankenstein»: «Même si le vin Replica n’est pas né in vitro, il est quand même créé dans un laboratoire», lit-on dans le journal californien. Wired explique que les scientifiques de Replica Wine utilisent du vin bon marché et y ajoutent un mélange d'additifs naturels pour reproduire les vins haut de gamme.

«Replica Wine a joué la carte de la transparence en incluant la mention “replica” (copie) dans son nom. Très rapidement après la mise en vente sur le marché, les deux fondateurs se sont rendu compte que la plupart des critiques professionnels de vins n’arrivaient pas à faire la différence entre ce vin et les vrais crus», raconte Wired.

Les noms des best-sellers de l'entreprise laissent transparaître les intentions des deux créateurs: «Pickpocket», «Imitation» ou encore «Indiscipliné». Les reproductions Replica Wine sont maintenant vendues dans quarante-neuf États (excepté en Iowa) aux États-Unis, deux ans après la première commercialisation. Les prix varient entre quinze et vingt-cinq dollars la bouteille.

Slate.fr

Newsletters

En Chine, la clientèle trop gourmande fait fermer le resto à volonté

En Chine, la clientèle trop gourmande fait fermer le resto à volonté

Le restaurant a maintenant 65.000 euros de dettes.

Une seule cuite pourrait nuire à votre sommeil

Une seule cuite pourrait nuire à votre sommeil

Le binge-dringing peut modifier vos gênes.

Les chiens sont-ils capables de détecter des catastrophes agricoles avant tout le monde?

Les chiens sont-ils capables de détecter des catastrophes agricoles avant tout le monde?

Le meilleur ami de l'homme pourrait être aussi celui des avocats.

Newsletters