Économie

Martin Hirsch et l'incohérence des salaires des patrons

Temps de lecture : 2 min

Les salaires des patrons reflètent-ils l'excellence de ces derniers? A étudier les rémunérations des dirigeants du Small 90 (l'indice des «petites» capitalisations françaises), la réponse est non pour Martin Hirsch, haut commissaire aux solidarités actives et Jean Gatty, président d'une société de gestion de portefeuille.

Les 9 actions qui ont le plus progressé depuis 2001 (+640% d'appréciation moyenne) sont celles des 9 patrons les moins bien payés (203.000 euros en 2008) », écrivent-ils dans Les Echos. «A l'autre extrême: les 9 actions les moins performantes (76% de dépréciation moyenne depuis 2001) sont celles des 9 patrons les mieux payés en 2008, avec 675.000 euros en moyenne.

Il y a donc une «déconnection entre les rémunérations et les performances», notent-ils dans leur tribune. A ceux qui protesteraient en disant que le cours de la Bourse n'est peut-être pas le meilleur critère, s'il y en a d'autres, «leur existence ne va pas de soi et devrait être démontrée et mesurée», concluent-ils.

[Lire l'article complet dans Les Echos]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une via Flickr

Newsletters

Le Louvre mise sur le merchandising pour atténuer les effets de la crise du Covid

Le Louvre mise sur le merchandising pour atténuer les effets de la crise du Covid

Le musée a désormais sa propre plateforme de vente et multiplie les partenariats, comme avec Uniqlo.

La folie bitcoin ou l'incroyable engouement pour une monnaie controversée

La folie bitcoin ou l'incroyable engouement pour une monnaie controversée

Ce pur produit spéculatif qui bat tous les records est à l'origine d'une consommation d'électricité stupéfiante et semble paradoxalement séduire les millennials.

Quand les banques et leurs assurances scrutent votre carnet de santé

Quand les banques et leurs assurances scrutent votre carnet de santé

Certaines personnes souffrant d'une maladie ou d'un handicap finissent même par renoncer à leur projet d'emprunt.

Newsletters