Tech & internet

Vous laissez des traces quand vous regardez du porno, même en navigation privée

Temps de lecture : 2 min

Google sait tout de vous.

La navigation privée n'est pas vraiment privée | Alexandre Godreau via Unsplash License by

La navigation privée, surnommée porn mode, permet de naviguer sur le web sans que les données de navigation (historique et cookies) soient conservées. Une étude menée par Mozilla montrait que les internautes utilisent majoritairement le mode incognito pendant la pause-déjeuner, juste après le travail et avant le coucher –en moyenne pendant une durée de dix minutes.

Si vous faites partie de ceux qui regardent du porno en navigation privée (Ctrl-shift-N ou Cmd-Maj-N pour le raccourci sur les navigateurs les plus courants), ne pensez pas que votre (court) passage sur ces sites ne laissera pas de traces. Votre historique et les cookies disparaissent bel et bien de l’appareil utilisé, mais ils ne s’évanouissent pas complètement. «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme».

Il se peut que vous ayez un compte Google et que vous soyez connecté au moment de la navigation privée: vos données personnelles –historique de recherches et visites sur les différents sites web– seront alors conservées. Pour accéder à ce contenu, le supprimer, ou mieux, demander à Google de ne plus le conserver, il suffit de se rendre dans l’onglet Google Mon activité.

«Imaginez que vous achetiez un téléphone d’occasion. Vous vous empressez de prévenir vos amis et votre famille de ce nouvel achat. Ensuite, vous restaurez les réglages d'usine. Les messages envoyés n'apparaîtront plus sur votre téléphone mais ils demeurent sur ceux de vos amis et de votre famille. En remettant les paramètres usine, vous effacez seulement les informations sur votre téléphone. Rien de plus. La navigation privée fonctionne de la même façon», écrit Dylan Curran pour le Guardian.

Etre invisible sur internet, une mission impossible?

The Guardian dresse un tableau accablant et réaliste de la situation concernant nos données personnes sur internet: quoique l’on fasse, il reste toujours une trace. Même si vous vous déconnectez de votre compte Google, il faudra quand même vous débarrasser des fichiers temporaires (ou cache) générés lorsque que vous chargez une page web.

Si vous êtes plus radical dans votre approche et que vous décidez de tout simplement restaurer votre ordinateur après chaque utilisation compromettante, il restera toujours des traces de votre passage: votre fournisseur internet piste ce que vous visitez, regardez et téléchargez.

Toutefois, l’utilisation de VPN (réseau privé virtuel) peut s’avérer être une bonne solution. Ce système permet de rediriger votre navigation internet sur des serveurs étrangers et de crypter vos informations. Certains de ces logiciels permettent même de vous connecter à des serveurs situés dans des pays où les lois obligeant les FAI à communiquer aux autorités les données de navigation de leurs clients sont beaucoup moins strictes.

Notez que Pornhub, le site d'hébergement de vidéos pornographiques, vient de lancer «VPNhub» un VPN gratuit et illimité, disponible pour Windows, macOS, Android et iOS. Reste à leur faire confiance quand à la protection et au traitement de vos petits secrets.

Publicité VPNhub, le VPN lancé par PornHub.

Slate.fr

Newsletters

Google Traduction propose maintenant les deux genres

Google Traduction propose maintenant les deux genres

Il a mis fin à son biais sexiste.

Comment expliquer simplement la révolution de la blockchain?

Comment expliquer simplement la révolution de la blockchain?

Le principe fondateur de la blockchain a été inventé par deux chercheurs américains en cryptographie, Stuart Haber et Scott Stornetta, dès 1991. Ils cherchaient alors un moyen de protéger l’intégrité des informations numériques au fil du temps....

L’aquarium de Monterey n'aime pas du tout l'émoji calamar d'Apple

L’aquarium de Monterey n'aime pas du tout l'émoji calamar d'Apple

Un problème de siphon dans le dessin.

Newsletters