Boire & manger

La musique d'ambiance dans les restaurants influence votre manière de commander la nourriture

Temps de lecture : 2 min

C'est aussi le cas pour la musique dans les supermarchés.

 «La musique est la langue des émotions». - Emmanuel Kant  | Shane Rounce via Unsplash License by

La musique est un langage universel qui se joue de notre cerveau et nos émotions. Une étude a montré que les musiques avec un tempo rapide ont une influence bénéfique pendant les séances de sport: nous serions plus performants et performantes pendant une session sportive accompagnée de musiques rapides. Une autre étude a conclu que nos chansons préférées ont, quant à elles, une influence positive sur nos émotions et notre humeur. Il ne faudra plus avoir honte d’écouter du Britney Spears (si ça vous rend heureux).

Une nouvelle étude publiée dans le Journal of the Academy of Marketing Sciences soutient que la musique pourrait aussi influencer nos choix en matière de nourriture: plus la musique d'ambiance dans un restaurant ou dans un supermarché est forte, plus nous aurons tendance à commander de la junk food. A contrario, une musique douce poussera le consommateur vers des choix plus sains.

Car comme l’explique Newsweek, le volume sonore d’une musique a une incidence directe sur notre rythme cardiaque et créerait un état d’excitation –qui nous donnerait envie de s’alimenter et de se désaltérer davantage.

L’équipe de chercheurs du Muma College of Business à l’université de Floride du Sud ont mené une expérience dans un restaurant à Stockholm en Suède. Pendant plusieurs jours, les scientifiques ont analysé les commandes des clients et clientes afin de déterminer si le volume sonore de la musique d'ambiance avait influencé leurs choix. Les résultats ont révélé que 52% de la clientèle commandaient de la nourriture malsaine quand la musique était plus forte pour seulement 42% quand le volume diminuait.

Des choix musicaux bien pensés

«Les endroits bruyants sont stressants pour notre cerveau. C’est pourquoi nous aurons tendance à commander de la nourriture grasse et malsaine. Les endroits calmes accompagnés de musiques douces sont au contraire apaisants et nous permettent d’avoir pleinement conscience de nos choix alimentaires. Dans ces cas là, on aura plus tendance à pencher pour une salade», explique Dipayan Biswas, professeur en marketing au Muma College of Business à l’université de Floride du Sud.

Une précédente étude menée dans un magasin de vins aux États-Unis a montré que les consommateurs avaient acheté des bouteilles plus chères et en plus grande quantité quand le magasin diffusait de la musique classique.

Si la musique influence réellement notre façon de consommer, les choix musicaux opérés par les restaurants et les supermachés ne sont donc pas anodins. Vous êtes prévenus.

Slate.fr

Newsletters

Grèce, Portugal et Versailles, trois spots secrets pour l'été

Grèce, Portugal et Versailles, trois spots secrets pour l'été

Voici trois points de chute testés, à l'écart des circuits traditionnels, et de bon rapport prix plaisir

Les carottes sont cuites, oui, mais dans de la viande

Les carottes sont cuites, oui, mais dans de la viande

Je préfère déguster des légumes qui ont pris le goût de viande que la viande elle-même. Et je ne pense pas être le seul.

En Chine, la clientèle trop gourmande fait fermer le resto à volonté

En Chine, la clientèle trop gourmande fait fermer le resto à volonté

Le restaurant a maintenant 65.000 euros de dettes.

Newsletters