Monde

À Bali, des dauphins aux dents limées pour protéger les touristes

Temps de lecture : 2 min

Une association a retrouvé des dauphins avec des dents manquantes ou limées dans une attraction touristique de Bali.

Dauphin | MONICA via Flickr CC License by
Dauphin | MONICA via Flickr CC License by

L'association World Animal Protection a publié une enquête qui révèle les conditions déplorables des animaux utilisés dans les attractions touristiques de plusieurs îles d'Indonésie. Parmi les pires abus mis à jour, il y a le cas d'un centre marin dans lequel plusieurs dauphins avaient eu des dents arrachées ou fortement limées afin qu'ils puissent interagir avec les touristes sans risque de morsure.

«Les dents de deux femelles, et aussi de certains jeunes mâles, avaient été limées et presque complètement applaties, et certaines semblaient avoir disparu, précise le raport. Lorsque nous avons posé des questions au personnel, ils ont dit que les dents de ces dauphins ne poussaient pas parce qu'ils étaient élevés en piscine. C'est impossible et il est fortement probable que les dents aient été limées pour empêcher les dauphins de mordre le personnel et les touristes.»

Dans cet établissement à Bali, les visiteurs paient pour nager avec les dauphins, qui sont parqués dans des piscines trop petites pour leurs besoins (10 mètres sur 20 mètres pour quatre dauphins.)

Comme des visiteurs s'étaient déjà plaint de ce centre, il y était interdit de prendre des photos ou de filmer.

Sur les 26 attractions animalières examinées par World Animal Protection, aucune ne respectait les besoins élémentaires des animaux. Des orang-outangs étaient forcés à interagir avec des touristes pour faire des selfies, avant d'être replacés dans des cages. Les auteurs ont aussi vu des touristes saisir des tortues par la carapace.

Quant aux éléphants utilisés pour les promenades touristiques, ils avaient des comportements répétitifs anormaux symptômatiques de stress aigü, selon le rapport. Dans un cas, un éléphant avait été forcé à s'assoir par un homme portant un fusil.

«Les sites internet de certains de ces endroits décrivent des troupeaux d'éléphants vivant en paix, ce qui semble idyllique, explique Chiara Vitali de World Animal Protection, mais on ne vous montre pas qu'ils vivent enchaînés dans des champs sans nourriture, sans ombre et sans possibilité de communiquer avec d'autres éléphants».

Le directeur de l'association, Steve McIvor, appelle à boycotter ces lieux, en expliquant qu'à partir du moment où un touriste peut monter sur un animal, le prendre dans ses bras ou faire un selfie avec lui, il s'agit de cruauté.

Slate.fr

Newsletters

Une semaine dans le monde en 7 photos

Une semaine dans le monde en 7 photos

Fête religieuse chiite d'Achoura, nouveau record du monde en marathon, passage du typhon Mangkhut... La semaine du 16 septembre en images.

Une marque de mode sort un costume sexy de la Servante écarlate et provoque un tollé

Une marque de mode sort un costume sexy de la Servante écarlate et provoque un tollé

Et en plus, ça coûte 55 euros.

Une église efface un message qui semblait comparer le pardon à une fellation

Une église efface un message qui semblait comparer le pardon à une fellation

«Pardonner, c'est avaler quand on veut cracher» pouvait-on lire sur un panneau à l'extérieur d'une église américaine.

Newsletters