Monde

L'histoire de cette prof tuée dans la fusillade au Texas concentre tous les maux de l'Amérique

Temps de lecture : 2 min

Tuée par un élève du lycée, Cynthia Tisdale travaillait comme prof remplaçante et serveuse pour payer les factures médicales de son mari.

Des croix en l'honneur des victimes de la fusillade qui a fait 10 morts à Santa Fe au Texas, le 21 mai 2018. | Scott Olson / AFP
Des croix en l'honneur des victimes de la fusillade qui a fait 10 morts à Santa Fe au Texas, le 21 mai 2018. | Scott Olson / AFP

Après la fusillade qui a fait dix morts au lycée de Santa Fe au Texas, une campagne de levée de fonds GoFundMe a circulé en ligne. Le but était d'aider la famille d'une des victimes, Cynthia Tisdale, une enseignante remplaçante de 63 ans qui travaillait aussi comme serveuse le soir pour payer les factures médicales de son mari atteint d'une fibrose pulmonaire.

La description de la vie de cette femme –la nécessité de cumuler deux emplois pour s'en sortir, les frais de santé exorbitants de son mari, le décès sous les balles d'un élève de son lycée– semblait cumuler les pires dysfonctionnements de l'Amérique actuelle.

Un internaute a résumé les choses ainsi sur Twitter:

«Nous avons condensé l'Amérique en un tweet».

En effet, parmi les pays riches, les États-Unis sont les seuls à ne pas offrir d'assurance maladie publique pour tous et toutes, les seuls à avoir des frais de santé aussi élevés, et les seuls avec autant de décès par balles (en moyenne seize fois plus qu'en Allemagne). Quant à la situation financière des enseignants et enseignantes des écoles publiques, elle est particulièrement désastreuse dans les États républicains qui ont réduit leurs budgets dans ce domaine. Depuis fin février, des milliers d'enseignants et enseignantes ont fait grève dans cinq États et certaines d'entre elles évoquaient la nécessité d'avoir deux emplois pour s'en sortir, comme Cynthia Tisdale.

Depuis son décès, la campagne de levée de fonds lancée pour son mari a presque atteint son but de 150.000 dollars, ce qui permettrait de financer un traitement expérimental qui n'était pas couvert par son assurance, ou de tenter une greffe de poumons. La famille a expliqué que la somme servirait aussi à payer les frais funéraires et des soins à domicile pour le mari.

Alors que la campagne de financement avait été lancée en mars, peu d'argent avait été récolté avant la mort de Tisdale. Depuis la fusillade et la médiatisation de la situation de cette famille, des dons venants des États-Unis et de trente-trois pays étrangers ont afflué.

Newsletters

Trump ne peut pas classer les antifas comme organisation terroriste

Trump ne peut pas classer les antifas comme organisation terroriste

La mouvance ne correspond à aucun des critères imposés par le ministère américain des Affaires étrangères.

Au cœur des marchés aux animaux d'Asie

Au cœur des marchés aux animaux d'Asie

«Les plus grandes pandémies ont toujours résulté d'une relation avec les animaux: grippe porcine, grippe aviaire, Ebola, SRAS, MERS, désormais Covid-19, relève Jo-Anne McArthur. Ceux qui pointent le doigt exclusivement vers la Chine...

Aux États-Unis, le pire est à venir

Aux États-Unis, le pire est à venir

[BLOG You Will Never Hate Alone] Jamais depuis l'Allemagne nazie l'humanité n'a eu à composer avec une problématique aussi brûlante que celle d'une Amérique qui ne sait plus où elle habite.

Newsletters