Monde

Le policier russe de YouTube accusé de corruption

Temps de lecture : 2 min

Un policier russe qui avait mis en ligne une vidéo sur YouTube dénonçant la corruption dans la police de sa ville a été arrêté. Alexei Dymovsky, qui est devenu célèbre dans son pays après avoir publié son message sur le site de partage de vidéos en novembre dernier, est maintenant accusé de fraude et de corruption, et risque six ans d'emprisonnement. Il avait déjà été licencié à la suite de ses déclarations.

Dans son message, il explique qu'il ne veut plus arrêter des innocents pour atteindre ses objectifs mensuels et dénonce les activités illégales des forces de police dans sa ville. Il s'adresse également directement à Vladimir Poutine pour que celui-ci nettoie le système de maintien de l'ordre.

La vidéo, vue plus d'un million de fois, avait créé un vrai choc dans un pays où s'opposer aux autorités peut s'avérer extrêmement dangereux.

[Lire l'article complet sur bbc.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Le Covid-19 serait présent aux États-Unis depuis décembre 2019

Le Covid-19 serait présent aux États-Unis depuis décembre 2019

Des analyses de dons du sang laissent apparaître la présence d'anticorps au SARS-CoV-2 chez certains individus dès la fin de l'année dernière.

L'Espagne a sa loi «sécurité globale» depuis 2015 et voici comment ça se passe

L'Espagne a sa loi «sécurité globale» depuis 2015 et voici comment ça se passe

Alors qu'en France, l'Assemblée nationale vient de voter ce texte controversé, en Espagne, la «loi bâillon» est en vigueur depuis cinq ans. Organisations et journalistes dénoncent un texte qui donne plus de pouvoir aux forces de l'ordre et effraie les citoyens.

Iran: le cadeau empoisonné de Trump à Biden?

Iran: le cadeau empoisonné de Trump à Biden?

De nouveaux développements assez dramatiques sont intervenus en Iran, avec l'assassinat ce 27 novembre de Mohsen Fakhrizadeh, une grande figure du programme nucléaire iranien, attribué à un commando israélien. Il faudrait sans doute y voir pour...

Newsletters