Sports

Tout est prêt pour les JO... sauf la neige

Temps de lecture : 2 min

Après sept ans de préparations avec un buget total d'environ deux milliards de dollars, tout est prêt à Vancouver pour accueillir les Jeux olympiques d'hiver du mois prochain... sauf la neige, rapporte le New York Times.

Une pénurie de neige combinée à des prévisions météo qui n'annoncent aucun flocon dans un futur proche et des températures trop douces pour pouvoir produire de la fausse neige ont poussé les organisateurs à recourir au plan de secours dans la station de Cypress Mountain, où six épreuves de ski et de snowboard sont programmées: aller chercher la neige là où elle se trouve, qu'elle soit naturelle ou fabriquée, et la ramener sur place.

Pour certaines pistes, le terrain sera recouvert de paille et de bois avant d'être recouvert de neige pour réduire la quantité de neige nécessaire. Un hélicoptère est déjà à pied d'œuvre pour transporter ces fondations.

Les représentants de Vancouver insistent sur le fait que le manque de neige n'empêchera pas les Jeux olympiques d'être un succès. Mais pour certains, une autre question se pose: faudra-t-il bientôt prendre le réchauffement climatique en compte dans le choix de ville hôte pour les Jeux d'hiver?

[Lire l'article complet sur nytimes.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: vache écossaise sous une chute de neige REUTERS/ Tony Marsh

Slate.fr

Newsletters

Il y a soixante ans, la demi-finale Suède-Allemagne jetait un froid sur les relations entre les deux pays

Il y a soixante ans, la demi-finale Suède-Allemagne jetait un froid sur les relations entre les deux pays

L'Allemagne affronte ce 23 juin la Suède, un adversaire qu'elle connaît bien et qui lui avait barré la route d'un second triomphe il y a soixante ans, au cours d'une demi-finale restée dans l'histoire.

La course à pied fait du bien à votre cerveau

La course à pied fait du bien à votre cerveau

Un esprit sain dans un corps sain.

Au Pérou, l'album Panini coûte la moitié d'un mois de salaire minimum

Au Pérou, l'album Panini coûte la moitié d'un mois de salaire minimum

Les contrefaçons permettent à tous les habitants et habitantes de coller leurs vignettes.

Newsletters