Sciences

La voix féminine devient plus grave après l'accouchement

Temps de lecture : 2 min

Ce n'est pas un mythe: la grossesse a un effet masculinisant provisoire sur les voix des jeunes mères.

Ceci n'est pas un test | Thomas Le via Unsplash CC License by
Ceci n'est pas un test | Thomas Le via Unsplash CC License by

En 2013, Kristen Bell interprétait Anna dans la version originale de La Reine des Neiges. Entre le début et la fin de la conception du dessin animé, l'actrice était tombée enceinte et avait noté un changement dans sa voix: sa tessiture était devenue plus grave après son accouchement, ce qui lui avait posé quelques petits soucis de calage sonore pour les répliques enregistrées avant, pendant et après sa grossesse.

Si le phénomène est quelquefois signalé par de jeunes mères, notamment lorsqu'elles sont chanteuses, aucune étude empirique n'avait encore démontré systématiquement et significativement la réalité de la «laryngopathie gravidique» (ou laryngopathia gravidarum –soit les modifications non inflammatoires du larynx suivant l'accouchement). C'est désormais chose faite avec une étude en passe d'être publiée dans la revue Evolution & Human Behavior, portant sur vingt femmes devenues mères pour la première fois de leur vie, comparées avec vingt autres volontaires nullipares.

Des changements pendant un an après l'accouchement

Les scientifiques, menés par Katarzyna Pisanski, spécialiste de la communication et des vocalisations des mammifères à l'université du Sussex, ont ainsi analysé la tessiture de leur participantes cinq ans avant qu'elles ne tombent enceintes, pendant leur grossesse et cinq ans après leur accouchement. La tessiture est en effet le corrélat perceptif de la fréquence fondamentale (F0) de la voix d'un individu, un trait que l'on sait aujourd'hui avoir été sexuellement sélectionné chez les mâles humains au cours de l'évolution comme signal à la fois de qualité reproductive et de danger.

Grâce à leur dispositif expérimental, les chercheurs ont pu tester directement si la F0 de la mère diminuait pendant ou après la grossesse, de combien et pendant combien de temps par rapport à la période de pré-conception. Il en ressort la tessiture baisse effectivement après la grossesse et que les changements de la voix persistent grosso modo pendant un an après l'accouchement.

Les scientifiques soulignent bien le caractère «exploratoire» de leur travail: si leur étude est la première à confirmer le phénomène de manière longitudinale, la petite taille de leur échantillon (20 mères et 20 témoins) rend leurs conclusions provisoires. De même, d'autres recherches seront nécessaires pour décrypter précisément les processus (physiologiques et/ou comportementaux) à l’œuvre dans ces modifications.

Slate.fr

Newsletters

L'aveuglement des sciences sociales aux sciences naturelles creuse leur propre tombeau

L'aveuglement des sciences sociales aux sciences naturelles creuse leur propre tombeau

Comme l'expose le sociologue Laurent Cordonier, il n'est plus possible d'ignorer la nature du social.

Glass, Shutter Island, Fight Club... Hollywood fasciné par le trouble dissociatif de l'identité

Glass, Shutter Island, Fight Club... Hollywood fasciné par le trouble dissociatif de l'identité

Le trouble de la personnalité multiple est exploité par les films hollywoodiens.

Rien de plus normal que l'envie de domination ou de soumission au lit

Rien de plus normal que l'envie de domination ou de soumission au lit

Malheureusement, les études sur le sujet ont trop tendance à considérer ces fantasmes comme pathologiques.

Newsletters