Tech & internet / Monde

En Iran, une appli de messagerie avec des emojis «Mort à l'Amérique»

Temps de lecture : 2 min

L'application Soroush propose aussi des emojis «Mort à Israël» et «Mort aux francs-maçons».

Un slogan anti-américain lors d'une célébration de l'anniversaire de la révolution islamique, à Téhéran en février 2016. | Atta Kenare/AFP
Un slogan anti-américain lors d'une célébration de l'anniversaire de la révolution islamique, à Téhéran en février 2016. | Atta Kenare/AFP

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Khamenei, fait en ce moment la promo d'une nouvelle application de messagerie mobile nommée Soroush. Cette appli a été créée en Iran pour faire concurrence à Telegram, qui est accusé d'avoir aider à promouvoir des manifestations anti-gouvernementales en décembre dernier. Les utilisateurs de Telegram –environ cinquante millions de personnes en Iran– avaient en effet partagé de nombreuses photos des protestations, y compris celles de femmes enlevant leurs foulards en public.

Khamenei a montré l'exemple en annonçant qu'il quittait Telegram et encouragé les Iraniens à faire de même. Les autorités ont même organisé un concours qui récompensera cinq membres du Corps des gardiens de la révolution islamique qui se sont inscrits.

Rendre Telegram plus lent et plus cher

Soroush, qui a environ cinq millions d'utilisateurs, fonctionne à peu près comme Telegram, mais offre une unique gamme d'emojis de propagande, dont un emoji ayatollah Khamenei, un emoji «Mort à l'Amérique», un «Mort à Israël», ou encore un «Mort aux francs-maçons».

Selon la BBC, les utilisateurs iraniens se méfient déjà de l'intrusion du gouvernement via Soroush, et une blague circule selon laquelle des agents des renseignements sont notifiés des messages envoyés.

Le Conseil national du cyberespace a récemment annoncé que les serveurs qui hébergent le contenu Telegram seraient fermés dans le pays, ce qui pourrait rendre Telegram plus lent et plus cher. Bloquer complètement cette application n'est pas si facile: le site Gizmodo rappelle que les autorités russes ont actuellement du mal à l'éliminer.

Slate.fr

Newsletters

La Chine humilie ses citoyens endettés via les réseaux sociaux

La Chine humilie ses citoyens endettés via les réseaux sociaux

WeChat et Tiktok sont deux applications et réseaux sociaux très populaires dans le pays.

L'auteur d'un double meurtre trahi par les données GPS de sa montre

L'auteur d'un double meurtre trahi par les données GPS de sa montre

C’était une Garmin Forerunner.

Blâmer les ados pour le temps passé devant leurs écrans n’est pas la solution

Blâmer les ados pour le temps passé devant leurs écrans n’est pas la solution

On ne peut pas attendre des enfants qu'ils aient la capacité innée à résister à des manipulations cognitives aussi finement pensées.

Newsletters