Santé

Weed ou méditation: quelle méthode est la plus efficace pour réduire le stress?

Temps de lecture : 2 min

Les deux méthodes sont efficaces, l'une est interdite en France, mais laquelle est la meilleure?

La méditation est-elle plus efficace que la marijuana? | Ashes Sitoula via Unsplash License by

Le stress, l’anxiété ou encore la dépression sont souvent qualifiées de «mal du siècle». Deux études publiées au mois d'avril opposent des méthodes de traitements contre ces troubles: la première a cherché à connaître les bienfaits du cannabis, pendant que l’autre s’est concentrée sur les effets de la méditation.

Les participants à la première étude, réalisée par les chercheurs en psychologie de l’université d’État de Washington, devaient fumer de la marijuana chez eux et ensuite évaluer leurs symptômes d’anxiété, de stress ou de dépression grâce à une application.

Les résultats montrent qu’une forte dose de CBD et une faible dose de THC étaient le plus efficace pour réduire la dépression à court terme, alors qu’une faible dose de CBD et une forte dose de THC aidaient à réduire le stress.

Mais l'étude a aussi conclu que, à long terme, le cannabis pouvait engendrer des symptômes importants de dépression. Comme le souligne Forbes, cette donnée entache l'utilisation de marijuana comme traitement à des problèmes de santé mentale.

«Malgré tout, nous sommes encouragés par de tels résultats. Je pense que c’est la première étude qui indique à quel dosage il est préférable de consommer du cannabis pour réduire le stress, l’anxiété et la dépression», a déclaré Carrie Cuttler, co-auteure de l’étude, dans un communiqué de presse.

La méditation: un traitement prometteur

L'étude sur la méditation, réalisée par des chercheurs du Michigan Technological University (MIT) et présentée ce lundi 23 avril à la conférence annuelle Experimental Biology, a démontré qu'une seule séance d'une heure suffisait à réduire l'anxiété –parfois de façon conséquente. Une semaine après la séance, les participants ont déclaré être moins anxieux et leurs mesures cardiovasculaires s'étaient améliorées.

Pendant l'étude, le niveau d'anxiété était mesuré grâce à l'inventaire de dépression de Beck, et la santé cardiovasculaire via des analyses de la variabilité de fréquence cardiaque et de la tension artérielle.

«La méditation pourrait empêcher le développement de maladies cardiovasculaires comme l'hypertension artérielle», explique John J. Durocher, co-auteur de l'étude.

Les deux formes de traitements –cannabis ou méditation– peuvent être efficaces. Cependant, la méditation s'appuie sur un ensemble de preuves scientifiques plus conséquent: de précédentes recherches sur le sujet ont démontré son efficacité pour traiter l'anxiété, la rumination mentale et la dépression chronique. D'autres études ont exposé les bienfaits de cette méthode pour traiter la dépression et éviter les rechutes. C'est sur ce point que la méditation gagne le combat contre le cannabis: au lieu d'empirer la dépression, elle la réduit. Qui est partant pour une séance de yoga?

Slate.fr

Newsletters

Le burn-out n'est pas qu'une maladie de millennials

Le burn-out n'est pas qu'une maladie de millennials

Il ne toucherait que la génération internet à l'exclusion des autres. Or, c'est bien parce que tout le monde est concerné que le burn-out mérite une réponse collective.

La jeunesse noire et hispanique, cible privilégiée des pubs de malbouffe

La jeunesse noire et hispanique, cible privilégiée des pubs de malbouffe

Un écart important a été observé avec la population blanche.

Se souvenir de moments heureux réduirait les risques de dépression chez les ados

Se souvenir de moments heureux réduirait les risques de dépression chez les ados

Les scientifiques appellent ce phénomène la résilience.

Newsletters