France

Claude Guéant, l'homme discret qu'on ne cesse d'entendre

Temps de lecture : 2 min

Le pouvoir de Claude Guéant ne cesse de s'étendre. Pendant que Nicolas Sarkozy multiplie les vœux inaudibles, c'est le secrétaire général de l'Elysée, proche conseiller de Sarkozy, qu'on entend et qui fait polémique, analyse Libération. En témoignent ses propos sur les journalistes de France 3 otages en Afghanistan et leur «imprudence vraiment coupable». Pour Libération, il s'agit d'un impair, «peut-être révélateur d'un excès de confiance de la part de l'ancien préfet qui, en cette période de flottement du pouvoir sarkozyste, s'est cru président à la place du président».

Avec le départ de plusieurs conseillers du Président, comme François Pérol, Patrick Ouart ou Emmanuelle Mignon, Guéant et ses proches ont une influence accrue, selon le quotidien. Son seul véritable opposant, Henri Guaino, la plume du Président, a d'ailleurs perdu la bataille autour du montant du grand emprunt. Homme qui aime la discrétion, Guéant se défend. Son rôle n'est pas nouveau, affirme-t-il, «cela fait deux ans et demi que ma fonction est d'expliquer le point de vue du Président».

[Lire l'article complet sur Libération, accès payant]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une, Palais de l'Elysée via Flickr

Newsletters

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

De droite et utiles en temps de grève

De droite et utiles en temps de grève

Newsletters