Parents & enfants

Les autorités norvégiennes demandent aux jeunes d'éviter les rapports sexuels sur les ronds-points

Temps de lecture : 2 min

Le directeur de l'agence norvégienne des routes publiques s'inquiète de certains défis sexuels organisés pour célébrer la fin du lycée.

Des lycéens norvégiens célèbrent la fin du lycée | CARLOS BRYANT via Flickr CC License by
Des lycéens norvégiens célèbrent la fin du lycée | CARLOS BRYANT via Flickr CC License by

Chaque année, les jeunes Norvégiens qui ont fini le lycée font la fête pendant près d'un mois, du 20 avril au 17 mai. Pendant cette période, qui s'appelle le Russ, des groupes de lycéens voyagent à travers le pays en bus: ils boivent de l'alcool, portent des salopettes coloréees avec des drapeaux norvégiens, écoutent de la musique très fort et se font asperger d'eau par des pompiers (une forme de baptême).

Il arrive que les choses dégénèrent et chaque année, plusieurs accidents de la route sont signalés. Afin de garantir la sécurité de tous, le directeur de l'agence des routes publiques, Terje Moe Gustavsen, qui est ancien ministre des Transports, a publié un communiqué en ligne intitulé: «Pas de sexe sur les ronds-points».

En effet, pendant la période du Russ, les jeunes se lancent des défis, et cette année les autorités ont remarqué que dans la ville de Ringsaker, un des cent challenges annoncés dans la presse locale consistait à avoir des relations sexuelles sur trois rond-points différents. (L'énoncé précisait que les relations sexuelles devaient être protégées). C'est ce défi qui a fait réagir Gustavsen.

«Tout le monde sait qu'il est dangereux pour les piétons d'être sur un rond-point», a-t-il écrit, tout en précisant qu'il soutenait les défis du Russ, qui sont souvent «imaginatifs» et «amusants».

Gustavsen a aussi critiqué un autre défi qui consistait à courir nu sur un pont d'1,4 kilomètre.

«Il n'est probablement pas dangereux pour un coureur d'être sans habits sur le pont, mais les gens qui conduisent pourraient être tellement surpris de voir des gens nus sur le pont qu'ils pourraient oublier qu'ils sont en train de conduire.»

La presse locale n'a pas précisé si des lycéens norvégiens avaient déjà eu des relations sexuelles sur des ronds-points pendant le Russ. Mais le communiqué de l'agence des routes publiques, devenu célèbre à travers le monde, a déjà donné l'impression que c'était une pratique régulière dans le pays.

Slate.fr

Newsletters

Google peut-il aider à réduire le taux de suicide chez les jeunes LGBT+?

Google peut-il aider à réduire le taux de suicide chez les jeunes LGBT+?

La firme américaine est en train de développer des outils dans ce but.

Donner son utérus à une autre femme: «c'était mon but d'aider quelqu'un»

Donner son utérus à une autre femme: «c'était mon but d'aider quelqu'un»

Heather Bankos est la 70ème femme dans le monde à faire don de son utérus.

Une énième réforme de l'enseignement des langues au lycée est-elle (vraiment) indispensable?

Une énième réforme de l'enseignement des langues au lycée est-elle (vraiment) indispensable?

La formation et le recrutement du personnel enseignant s'apprêtent à subir une nouvelle réforme.

Newsletters