Life

L'homosexualité n'est pas une «mauvaise passe»

Slate.fr, mis à jour le 20.01.2010 à 18 h 05

Les homosexuels peuvent-ils devenir hétérosexuels? C'est une question qui semble tarauder la presse, selon Yagg. La journaliste commente un article de Details s'interrogeant sur les vertus de sortir, pour un homme, avec une ancienne lesbienne. L'article remarque: «Une femme qui a commencé à explorer ses tendances lesbiennes dans les années 90 est aujourd’hui trentenaire. Est-il déraisonnable de suggérer que son horloge biologique pourrait aussi influer sur son orientation sexuelle?» «À mon sens, c’est plus que déraisonnable, c’est débile», remarque la journaliste de Yagg.

Le TimesOnline publie aussi un article sur les ex-homos, dans lequel un homme témoigne de ce qu'il a «enfoui ses tendances de père de famille sous les promesses de jouissance immédiate de l’homosexualité, à laquelle, travaillant à la BBC, il n’aurait de toute façon pas pu échapper».

Ce type d'articles, explique Yagg, contribue aux clichés qui voudraient que l'homosexualité ne soit qu'une passade dans la vie de gens qui n'ont pas encore trouvé leur voie, le bon sens, ou ni l'un ni l'autre. «La publication quasi-simultanée de ces deux articles dans la presse anglo-saxonne me rappelle l’époque de mon coming-out, ces années 90 mentionnées par Ian Daly, et la floraison d’articles dans la presse notamment féminine sur le thème “Votre fille est lesbienne, ça lui passera, ne vous inquiétez pas”.»

[Lire l'article sur Yagg.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: REUTERS/Lucy Nicholson Juin 2009 aux Etats-Unis

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte