Égalités

Les couples qui gagnent le même salaire ont plus de chances de rester ensemble

Temps de lecture : 2 min

La condition n'est ni nécessaire ni suffisante, mais avoir des revenus proches de ceux de son ou sa partenaire augmente l'espérance de vie du couple formé ensemble.

 For Those Times When Mankind Doubt Matters of the Heart | Johnny Silvercloud via Flickr CC License by

On a beau savoir que l'argent ne fait pas le bonheur, que la beauté est intérieure et que la vraie richesse est celle de l'esprit, les expressions ne font pas tout. The Independent se fait le relais des recherches de Patrick Ishizuka, docteur à l'université de Cornell (État de New York) et spécialiste des questions démographiques. Le chercheur a tenté d'établir si certaines croyances populaires autour de l'argent et du couple étaient de simples idées reçues ou des faits avérés. Et ses conclusions sont édifiantes.

Dans un article publié pour la revue Demography, Ishizuka explique tout d'abord que plus un couple gagne en aisance financière, plus il se rapproche du mariage. «Les couples veulent posséder une maison et une voiture, et avoir amassé suffisamment d'économies pour pouvoir organiser un grand mariage. Il leur faut aussi un emploi stable et des revenus réguliers», écrit-il.

Le mariage plus important (mais moins solide) pour les personnes défavorisées

Les couples moins aisés ont donc plus de chances de se séparer, et ce malgré ce qu'affirme une étude précédemment publiée, qui montre que ces derniers accordent plus d'importance que les autres à la notion de mariage. Par ailleurs, Patrick Ishizuka précise que depuis les années 60, les taux de divorce ont particulièrement grimpé en flèche chez les couples appartenant aux catégories les moins favorisées.

Pour autant, la masse salariale d'un couple ne serait pas le premier facteur d'ordre économique pouvant déterminer son aptitude à durer ou non. La différence de salaire entre les deux partenaires jouerait un rôle capital dans la longévité de leur relation. «L'égalité des participations financières de l'homme et de la femme au sein du couple contribue à consolider et pérenniser leur relation». On peut imaginer que ce soit le cas également pour les couples homosexuels, ce que ne précise pas l'article.

Sur ce dernier point, rappelons toutefois que les couples lesbiens sont globalement plus pauvres que les couples hétérosexuels, comme le démontre un rapport américain relayé par l'indispensable blog féministe Crêpe Georgette. Ce qui peut forcément jouer sur leur capacité à durer.

Slate.fr

Newsletters

Les États-Unis comptent plus de diplômées que de diplômés

Les États-Unis comptent plus de diplômées que de diplômés

Désormais majoritaires au sein de la population active diplômée, les femmes restent toujours moins bien payées.

«Perfect World», amour et handicap au pays du manga

«Perfect World», amour et handicap au pays du manga

Adaptée à la télévision et au cinéma, l'œuvre de la mangaka Rie Aruga renverse les idées reçues sur ces affections en particulier et sur la société japonaise en général.

«XY Chelsea», le retour à la vie libre de Chelsea Manning

«XY Chelsea», le retour à la vie libre de Chelsea Manning

Un documentaire suit la lanceuse d'alerte depuis sa sortie de prison en 2017.

Newsletters