Boire & manger / Santé

Voici les fruits et légumes qui contiennent le plus de pesticides

Temps de lecture : 2 min

Dites adieu aux fraises (ou à votre santé).

Des barquettes de fraises sur un marché fermier à San Francisco, le 13 juin 2012 | Justin Sullivan / Getty Images North America / AFP
Des barquettes de fraises sur un marché fermier à San Francisco, le 13 juin 2012 | Justin Sullivan / Getty Images North America / AFP

Dans son guide de l'acheteur sur les pesticides dans les fruits et légumes fraîchement publié, l'Environmental Working Group (EWG) annonce que près de 70% des produits cultivés de manière conventionnelle sont affectés par des résidus de pesticides.

Des tests, réalisés par le Département de l'Agriculture des États-Unis sur des milliers de fruits et légumes, ont révélé la présence de deux-cent-trente pesticides et produits de pesticides en dégradation.

Une précédente étude publiée par JAMA Internal Medicine avait avancé une corrélation entre la consommation de nourriture présentant de forts taux de résidus de pesticides, et des problèmes relatifs à la fertilité. Mettant en garde contre le danger sanitaire représenté par l'ingestion de ces mélanges de pesticides, l'EWG a établi une liste des fruits et légumes retenant le plus de pesticides et, par revers, de ceux qui en présentent le moins.

Adieu fraises, pommes, patates

Les fraises sont les tristes vainqueures de ce classement des pires produits: jusqu'à vingt-deux résidus de pesticides différents ont été trouvés dans échantillon, quand un tiers de ces derniers en contient dix ou plus.

Elles sont talonnées par les épinards, dont 97% contiennent des résidus de pesticide, avec d'assez fortes concentrations de perméthrine, un insecticide neurotoxique.

Suivent les nectarines (jusqu'à quinze pesticides différents), les pommes (90% en contiennent), le raisin (96%, avec une moyenne de cinq pesticides), les pêches (99%, et une moyenne de quatre pesticides), les cerises (cinq pesticides en moyenne), les poires, tomates, céleri, pommes de terre, poivrons et piments forts.

La liste n'a pas changé depuis celle que l'EWG dressait l'an dernier, la seule différence concernant le nombre de pesticides concernés: cent-soixante-dix-huit en 2017, deux-cent-trente en 2018. En dépit des législations prises aux États-Unis pour réguler l'usage des pesticides, leur usage demeure la norme.

Quitte à ne pas (trop) s'intoxiquer, l'EWG présente donc les quinze fruits et légumes les moins touchés: les avocats arrivent en tête, avec moins d'1% touché par des pesticides, suivis par le maïs (2%), l'ananas (10%), les choux, les oignons, les petits pois mais surgelés, la papaye, les asperges, les mangues, aubergines, melons miel, kiwis, cantaloupes, choux-fleur, et enfin brocolis.

Slate.fr

Newsletters

Idées de weekend pour se détendre et se régaler

Idées de weekend pour se détendre et se régaler

Vous êtes plutôt «english way of life» ou Relais & Châteaux proche de Paris?

Le bout de salade entre les dents, un dilemme du savoir-vivre

Le bout de salade entre les dents, un dilemme du savoir-vivre

On hésite à prévenir la personne en face de soi de la présence de ce vert intrus et à la tirer ainsi d’une situation gênante. Un paradoxe qui trouve son origine dans les règles du savoir-vivre.

Les Rice Krispies pourraient aider à comprendre les glaciers

Les Rice Krispies pourraient aider à comprendre les glaciers

Des scientifiques australiens étudient les effondrements de milieux poreux en versant du lait sur des céréales.

Newsletters