Sociéte / Tech & internet

Les millennials sont en train de créer un langage profond et inédit

Temps de lecture : 2 min

Sur internet, les règles linguistiques classiques ne s’appliquent plus. Et c'est peut-être une évolution de l'humanité.

Nous aussi, on t'aime (sourire). | Adam Jang via Unsplash License by
Nous aussi, on t'aime (sourire). | Adam Jang via Unsplash License by

Les millennials ont créé de nouvelles lois linguistiques: nouvelle grammaire, nouvelle orthographe. Avec une volonté de rendre compte du langage oral et corporel et de faire entrer dans la langue du rythme, des émotions –ce qui peut bien sûr se faire dans le langage écrit classique, mais la plupart du temps, en passant par des circonvolutions dont ils semblent tenir à se débarrasser.

Aujourd'hui, la plupart des conversations se font en ligne. Pour Lauren Fonteyn, maître de conférence en linguistique anglaise à l’université de Manchester, cette nouvelle façon de communiquer est un moyen de «briser les contraintes» du langage écrit, pour le rendre le plus expressif possible.

«C’est passionnant ce qui est en train de se passer avec la façon dont les millenials écrivent sur internet –au delà de l’utilisation d’acronymes comme LOL et l’utilisation de “like”», explique Lauren Fonteyn.

Donner du relief au langage écrit

La «mise en majuscule atypique» fait notamment partie des nouveaux dispositifs crées par la génération Y. Normalement, les majuscules sont réservées aux noms propres, aux personnes, aux pays, aux marques et au premier mot dans une phrase. Sur internet, leur utilisation est toute autre. De fait, les millenials mettent des mots ou des phrases entières en majuscule pour les accentuer. Par exemple: «Aujourd’hui, TOUT est fait pour me contrarier...»

Les majuscules peuvent aussi donner une indication sur le volume de voix ou l’excitation: «OMG BEYONCÉ VIENT EN CONCERT À PARIS»

«Nous sommes en train d'assister à l'émergence d'un langage informel écrit qui en passe de devenir encore plus expressif que le langage oral»

Mashable

Ruth Page, maître de conférence en linguistique appliquée à l'université de Birmingham souligne que la mauvaise utilisation de la ponctuation est le changement le plus créatif adopté par les jeunes.

Mashable explique que la ponctuation peut notamment renseigner sur la paralinguistique, c'est-à-dire les moyens de communication utilisés pour compléter le langage comme les gestes ou les mimiques.

Ainsi, on différenciera «Oui» et «Oui.»: le point à la fin peut indiquer l'agacement, la colère, ou simplement que vous voulez mettre fin à la discussion. D'autre part, les points de suspension expriment un silence ou l'incompréhension. Nuance: pour signifier «Continue» ou «Tu peux élaborer?», ce seront deux points à la suite qui seront utilisés: «..»

Mashable conclut en déclarant que «nous sommes en train d'assister à l'émergence d'un langage informel écrit qui en passe de devenir encore plus expressif que le langage oral.» Rien que ça. Ou plus simplement «jdcjdr», ce qui veut dire «je dis ça, je dis rien (et donc en fait je dis beaucoup)».

Slate.fr

Newsletters

Vous pratiquez certainement le «bronzage habillé» sans le savoir

Vous pratiquez certainement le «bronzage habillé» sans le savoir

L'absence de sable et d'eau salée ne protège pas des UV.

Pourquoi déteste-t-on les scouts?*

Pourquoi déteste-t-on les scouts?*

*Ou plus précisément, les jeannettes et les louveteaux, les éclaireuses et les éclaireurs, les guides et les scouts.

Est-ce que draguer sur internet, c'est tromper?

Est-ce que draguer sur internet, c'est tromper?

«C’est compliqué», c'est un courrier du cœur moderne dans lequel vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Et une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est...

Newsletters