Tech & internet

Snapchat se moque de Facebook avec un nouveau filtre ultra-provoc'

Temps de lecture : 2 min

Un troll spécial poisson d'avril.

Le filtre Snapchat narguant Facebook. Par Tom Warren via The Verge
Le filtre Snapchat narguant Facebook. Par Tom Warren via The Verge

Empêtré dans le scandale Cambridge Analytica, Facebook traverse la plus grande crise de son existence. Et Snapchat entend bien en profiter. À l’approche du 1er avril, le réseau social a en effet choisi de tacler Mark Zuckerberg en mettant au point un filtre photo (réservé aux américains) pour le moins sarcastique.

Ce dernier recrée en effet l’interface de Facebook à l’identique, sur laquelle est inscrite une légende dans une langue ressemblant à du russe. Une allusion évidente à la possible ingérence de Moscou dans l’élection présidentielle américaine, prétendument rendue possible par Facebook.

Parce que Snapchat fait rarement dans la dentelle, le filtre s’accompagne également d’un «like» de «Your Mum » (un «J’aime» de «Ta Mère») ainsi que de celui d'un «bot» -terme anglais désignant les milliers de faux comptes Facebook diffuseurs de fake news, en lien présumé avec le Kremlin.

Le «Ta Mère», souligne TheVerge, ferait aussi référence à la moyenne d’âge relativement élevée des utilisateurs de Facebook, dont Snapchat se veut la version jeune. Le filtre, poursuit le site tech américain, tient lieu de poisson d’avril et ne sera donc disponible qu’une journée…contrairement à la perte de vitesse d'un Snapchat désormais spécialiste du badbuzz qui, elle, semble bien partie pour durer.

Newsletters

Des courses à pied virtuelles pour s'entraîner même sans marathon

Des courses à pied virtuelles pour s'entraîner même sans marathon

Les adeptes du running utilisent la technologie pour rester connecté·es et concourir malgré l'interdiction des grands rassemblements.

Des milliers de femmes s'insurgent contre Nicky Cosmetics et ses influenceuses de télé-réalité

Des milliers de femmes s'insurgent contre Nicky Cosmetics et ses influenceuses de télé-réalité

Sur les réseaux sociaux, elles sont nombreuses à se plaindre de pertes de cheveux, douleurs et démangeaisons après plusieurs utilisations d'un shampoing de la marque.

Un algorithme pourrait-il prédire les nouvelles vagues de Covid-19?

Un algorithme pourrait-il prédire les nouvelles vagues de Covid-19?

Des scientifiques développent un algorithme utilisant les réseaux sociaux et d'autres données pour prévoir l'évolution de l'épidémie.

Newsletters