Santé / Sciences

C'est quoi qu'on entend lorsqu'on fait craquer nos doigts?

Temps de lecture : 2 min

Le phénomène se produit en un tiers de seconde, suffisant pour agacer beaucoup de monde.

Crac, crac. | Jaysin Trevino via Flickr CC License by
Crac, crac. | Jaysin Trevino via Flickr CC License by

Faire craquer ses doigts est une habitude qui agace bon nombre de personnes, et en amuse beaucoup d'autres. Cette manie fascine en tout cas le monde scientifique: depuis près de soixante-ans, des chercheurs du monde entier peinent à expliquer pourquoi un bruit accompagne ce geste.

En 2015, des chercheurs de l’université d’Alberta ont publié un article dans la revue scientifique PLONE ONE qui émettait l’hypothèse que le bruit de craquement était provoqué par une bulle d’air présente entre les articulations: quand on se fait craquer les doigts, elle «explose». Un phénomène qu'ils ont étudié à travers une IRM.

Vidéo illustrant un craquement de doigt à travers une IRM. | Via YouTube.

Ce jeudi, une étude publiée dans la revue scientifique Scientific Reports vient appuyer cette théorie. Deux chercheurs de l'École polytechnique située à Palaiseau en Île-de-France, ont créé un modèle mathématique afin de mieux comprendre ce phénomène.

«La modélisation mathématique est beaucoup plus précise qu’une IRM. L’imagerie en temps réel n’est pas assez rapide et ne permet pas de capter le phénomène avec précision», indique Abdul Barakat, co-auteur de l’étude, dans une interview pour Gizmodo. Quartz explique qu’un craquement de doigt se produit en un tiers de seconde, une vélocité trop élevée pour apparaître en détail sur une IRM.

De nouvelles conclusions qui s'accompagnent de nouvelles questions

Grâce à leur modèle mathématique représentant une articulation métacarpo-phalangienne, les chercheurs ont découvert que le bruit de craquement variait selon la force exercée sur l’articulation. Par ailleurs, ils ont remarqué que les bulles d’air n’explosent pas complètement, ce qui pourrait expliquer pourquoi il est possible de faire craquer ses doigts plusieurs fois d’affilée (ou dans un court laps de temps).

Quartz explique que ces recherches pourraient aider les physiologistes à mieux comprendre le fonctionnement de nos articulations.

Les recherches sur le sujet sont loin d’êtres achevées. Vous pouvez donc continuer à faire craquer vos doigts, et expliquer à ceux que ça irrite que vous faites ça au nom de la science.

Newsletters

Médecins et laboratoires pharmaceutiques, les liaisons dangereuses

Médecins et laboratoires pharmaceutiques, les liaisons dangereuses

La crise américaine des opioïdes a mis en évidence la nécessité d'instaurer un système visant à encadrer ces rapports afin de limiter toute possibilité de collusion.

Face au Covid, deux camps d'experts: les rassuristes et les précautionneux

Face au Covid, deux camps d'experts: les rassuristes et les précautionneux

Les uns estiment qu'il est temps de passer à autre chose, les autres qu'il faut rester sur ses gardes. Un débat qui, au-delà de son aspect scientifique, est éminemment politique.

Un traitement contre une maladie génétique modifie radicalement la couleur des cheveux

Un traitement contre une maladie génétique modifie radicalement la couleur des cheveux

La thérapie expérimentale n'a pas eu que l'effet escompté.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio