Tech & internet

Données personnelles: ce que Facebook et Google savent vraiment sur vous

Temps de lecture : 2 min

Vos données personnelles représentent l’équivalent de plusieurs millions de documents Words.

Un fond d'écran très Matrix | Markus Spiske via Unsplash License by
Un fond d'écran très Matrix | Markus Spiske via Unsplash License by

Depuis les révélations de l’affaire Cambridge Analytica, nos données personnelles sont devenues une réelle préoccupation. Facebook vient tout juste de sortir un nouvel outil qui permet à ses utilisateurs de supprimer plus facilement le contenu qu’ils ont partagé via le réseau social. Mais le mal est fait: votre localisation, l’historique de vos recherches, vos mails, vos téléchargements en torrent… ces informations peuvent se révéler préjudiciables si elles sont exploitées contre vous. Eh oui, c'est bien pire que ce que vous pensiez.

Dylan Curran, expert data, s’est plongé au plus profond des données qu’il a partagées avec Facebook et Google. Voici quelques unes de ses conclusions:

Vos données Google peuvent remplir plusieurs millions de documents Word

- Google vous suit partout. Si la géolocalisation est activée sur votre smartphone, Google sait où vous allez. Il est possible de visualiser une carte de vos déplacements en suivant ce lien: google.com/maps/timeline?… La date et l’heure sont bien sûr indiquées sur chaque entrée GPS…

- Google adapte ses publicités à votre profil. Les renseignements que vous avez partagés sur Google comme votre localisation, votre sexe, votre âge, vos hobbies, votre situation amoureuse ou même votre poids servent à créer votre profil publicitaire. La publicité «Des rencontres près de chez toi», ça vous dit quelque chose?

Pour voir votre profil publicitaire: google.com/settings/ads/

- Google Takout: toutes vos données dans un même fichier. Il est possible de demander à Google de vous envoyer les données qu'il a conservées à propos de vous. Dylan Curran a reçu un fichier de 5,5Go soit l'équivalent de trois millions de documents Word. Ce dossier contenait ses favoris, tous ses mails, ses contacts, ses documents Google Drive, son historique de recherche Google et Youtube, ses déplacements, les téléphones qu'il a possédés, les sites qu'il a créés... la liste n'en finit pas.

En feuilletant son historique de recheches, Dylan Curran a notamment découvert que ses téléchargements en torrent étaient visibles... Des téléchargements illégaux...

Pour télécharger votre contenu Google: google.com/takeout

Facebook conserve une quantité gigantesque d'informations sur vous

Le réseau social, quant à lui, conserve vos historiques de conversations Messenger, les documents et les messages audios que vous avez reçus ou envoyés et les contacts sur votre téléphone. Mais ce n'est pas tout, il y a aussi les photos et vidéos que vous avez envoyées et reçues.

Mais Facebook va encore plus loin, il fait du profilage: selon vos mentions «J'aime» et vos sujets de conversations sur Messenger, il détermine ce que vous aimez. Par exemple, Dylan Curran affectionne le sujet «fille». Encore plus inquiétant: il a découvert que Facebook conservait ses historiques de connexion: l'heure, l'endroit et les appareils utilisés pour se connecter.

Comme pour Google, il est aussi possible de télécharger ses données Facebook. Dans un précédent article, nous vous indiquions la marche à suivre.

Ce qu'il faut retenir

Comme le souligne Dylan Curran, si ces informations venaient à tomber entre de mauvaises mains, elle pourraient être utilisées à mauvais escient. Il suffit d'avoir les identifiants du compte Google ou Facebook de la personne en question et vous avez accès à son journal intime détaillé, très détaillé.

Magré tout, tous les jours, nous acceptons de rendre ces informations disponibles aux géants du web. La phrase «Big Brother is watching you» résonne bien plus fort que jamais.

Slate.fr

Newsletters

Un documentaire révèle les coulisses des modérateurs Facebook

Un documentaire révèle les coulisses des modérateurs Facebook

Des journalistes sous couverture ont enquêté sur la politique de modération du réseau social pour la chaîne de télévision britannique Channel 4.

Acheter des articles sur Amazon fait-il de vous une mauvaise personne?

Acheter des articles sur Amazon fait-il de vous une mauvaise personne?

Alors que l’Amazon Prime Day, jour de soldes le plus lucratif de l'année pour la firme, a débuté depuis quelques heures, des milliers de salariées et salariés de l'entreprise sont actuellement en grève.

Les tablettes sont particulièrement nocives pour la nuque des femmes

Les tablettes sont particulièrement nocives pour la nuque des femmes

La posture, et non le temps passé devant l'écran, est le premier facteur de ces troubles musculo-squelettiques d'un genre nouveau.

Newsletters