Égalités

En Indonésie, les fonctionnaires peuvent désormais prendre un congé paternité d'un mois

Temps de lecture : 2 min

Une durée trop longue selon certains.

/

Le 13 mars dernier, le Gouvernement indonésien a présenté sa nouvelle mesure visant à renforcer l'égalité entre les hommes et les femmes: désormais, les agents de la fonction publique pourront prendre un mois de congé paternité à la naissance de leur nouvel enfant, rapportait le Jakarta Post. Jusqu'à présent, cette période se limitait à deux jours, alors que les jeunes mères bénéficient d'un congé pouvant aller jusqu'à trois mois.

Quelques jours à peine après la parution de cette loi, ABC News relève que, déjà, certains citoyens du pays se montrent réticents à l'appliquer. Le site australien a rencontré des femmes comme des hommes qui estiment que trente jours, c'est «trop long». «J'ai peur que son travail s'accumule», s'inquiète une jeune mère, quand une autre craint d'être «débordé[e]» si son mari reste à la maison pendant un mois. D'autres invoquent des raisons financières, alors même que le Gouvernement assure que salaire et indemnités seront garantis aux fonctionnaires qui choisiront de bénéficier de ce congé -congé que leur employeur ne pourra leur refuser.

D'autres, cependant, accueillent mieux la mesure, et la voient comme une «opportunité de soutenir sa partenaire».

Et en France?

Cette nouvelle législation prendra certainement du temps à être acceptée et appliquée dans la société indonésienne. En France, alors que le congé paternité de onze jours a été instauré en 2001, «seulement» sept pères sur dix en bénéficient; la barrière principale reste «la bonne volonté» de l'employeur -qui s'avère parfois mauvaise. En outre, le congé parental, mis en place en 2015, reste encore très peu utilisé par les pères. Il permet à ceux-ci de prendre jusqu'à 6 mois de congés pour leur premier enfant, et jusqu'à 24 mois pour leur deuxième. Mais ils ne conservent alors pas leur salaire, et ne touchent qu'une faible indemnité de la Caisse d'Allocations Familiales.

Quoi qu'il en soit, les onze jours, qui s'ajoutent aux trois jours de congés garantis à la naissance de l'enfant, restent insuffisants pour la moitié de la population française, selon un récent sondage Yougov. Et un mois, ce serait trop?

Slate.fr

Newsletters

Le combat d'une sénatrice américaine pour amener son bébé au Congrès

Le combat d'une sénatrice américaine pour amener son bébé au Congrès

Suite à la proposition de la sénatrice Tammy Duckworth, le Sénat a voté pour autoriser la présence de bébés à l'assemblée.

«L’Effet Scully»: comment X-Files a pu influencer les carrières des femmes depuis 1993

«L’Effet Scully»: comment X-Files a pu influencer les carrières des femmes depuis 1993

C'est scientifique, Mulder: il y a une corrélation entre l'apparition de l'agent Dana Scully et le tour qu'ont pris les carrières de nombreuses femmes ayant regardé la série.

Peut-on parler d'un «lobby LGBT» en France?

Peut-on parler d'un «lobby LGBT» en France?

Depuis les débats sur le mariage pour tous, l’expression «lobby LGBT» s'affiche partout sur les sites d'extrême droite. Un groupe homosexuel nébuleux aurait un poids énorme dans la politique et ferait passer son agenda avant les droits de la majorité.

Newsletters