Tech & internet / Culture

Tous les sites de streaming se ressemblent, et ça doit changer

Temps de lecture : 2 min

Selon le directeur d'Apple Music, Jimmy Iovine, les plates-formes de streaming musical doivent se diversifier.

Un téléphone et des écouteurs | chiarashine via Flickr CC License by
Un téléphone et des écouteurs | chiarashine via Flickr CC License by

«Tous les services de streaming font payer 9,99 $, et tout le monde écoute la même musique». Dans un entretien accordé à la BBC, Jimmy Iovine a appelé les sites de streaming musical à diversifier leurs contenus. Que ce soit sur la plate-forme qu'il dirige -Apple Music-, ou sur celle de ses principaux concurrents Spotify et Deezer, il est vrai que les mêmes titres défilent, et les mêmes types de playlists sont proposés. À l'inverse, observe le producteur, Netflix propose un «catalogue unique» pour 10,99 $.

Selon Iovine, les sites de streaming doivent eux aussi relever ce défi de l'originalité. Certains ont déjà fait quelques tentatives: Spotify vient de lancer sa première «création originale»; le géant du streaming a produit son premier titre, enregistré par Spotify Studio NYC. De son côté, Apple Music avait un temps misé sur les exclusivités en sortant en avant-première certains albums, comme Views, de Drake. Aujourd'hui, la plate-forme se tourne plutôt vers le contenu vidéo, en diffusant notamment les fameux «Carpool Karaoke».

Mais pour Iovine, la course à la diversification a à peine commencé. Il est temps que les sites de streaming musical proposent un «contenu original», pour garantir «plus d'interaction entre les artistes et leur public», assure-t-il. «Ces services n'existent pas encore», estime le producteur, qui confie se consacrer à cette tâche. Cela fera-t-il partie de ses missions de consulting, qu'il proposera à Apple Music à partir d'août, laissant a priori son poste de directeur vacant?

Slate.fr

Newsletters

Quels sont les défis à relever face à l'automatisation du travail?

Quels sont les défis à relever face à l'automatisation du travail?

Les responsables politiques n'ont pas d'autre choix que de s'adapter face à l'arrivée des robots et au télétravail mondialisé.

«Dans quelle partie de l'avion a-t-on le moins de chances de mourir?» Une compagnie aérienne donne une (mauvaise) réponse avant de s'excuser

«Dans quelle partie de l'avion a-t-on le moins de chances de mourir?» Une compagnie aérienne donne une (mauvaise) réponse avant de s'excuser

KLM s'est excusé de ce manque de tact...

Cent dollars pour aller manifester, merci Uber

Cent dollars pour aller manifester, merci Uber

En Californie, les personnes travaillant pour Uber et Lyft ont été payées pour aller protester contre une loi sur le salariat.

Newsletters