Politique

Un Beppe Grillo français, c'est possible?

Temps de lecture : 4 min

Après les scores impressionnants enregistrés par le Mouvement 5 étoiles, la formation fondée par le comique italien Beppe Grillo, la question de l’apparition en France d’un pareil leader populiste peut se poser…

Beppe Grillo, showman populo. |
AFP PHOTO / Marcello Paternostro
Beppe Grillo, showman populo. | AFP PHOTO / Marcello Paternostro

Dans un tout récent livre –Un populisme à l’italienne? Comprendre le Mouvement 5 étoiles– Jérémy Dousson nous éclaire sur ce fameux M5S qui vient d’obtenir 32,7% des voix aux élections au parlement italien. Beppe Grillo, humoriste transalpin originaire de Gênes, viré de la télévision publique –la Rai– au cours des années 1980, est à l’origine de la naissance et de l’essor de ce mouvement populiste italien, un mouvement bâti sur le 2.0 et désormais très ancré localement.

Mêlant critique de fond tant du régime politique italien que du système économique de la péninsule et de ses conséquences sociales, il a su, à coup de sorties provocatrices et d’exposés politiques simples mais convaincants, changer la vie politique italienne. Aujourd’hui, en Italie, sauf si Berlusconi fait jouer l’orchestre de propagande cathodique des télés qui lui appartiennent, le Premier ministre italien sera issu soit des «grillinis», soit de la Ligue du Nord, le parti populiste-identitaire venu du nord de l’Italie. S’intéresser –même avec un peu de distance humoristique– à qui pourrait incarner en France une fonction tribunitienne pareille n’est pas absurde.

Voici quelques pistes, avec quelques points communs: tous montent sur scène et mêlent parcours artistiques et discours sur la cité. L'un d’entre eux pourrait-il devenir le Beppe Grillo français?

1. Kery James: violence tribunitienne en chansons

Avec ses tubes «Lettre à la République» (2012) ou «Racailles» (2016), c’est probablement Kery James qui pourrait incarner le mieux le style Grillo.

Les paroles de ses chansons sifflent comme des obus dans les tranchées médiatiques. La provocation est bien là et le rappeur sait articuler colères, mise en cause du système économique et malfaçons démocratiques.

«Lettre à la République». | Via YouTube.

Et Kery James est plus que distant vis-à-vis des partis politiques traditionnels:

«Très sincèrement, ma venue ne témoigne pas d’un engagement politique concret aux côtés de la gauche. Mais il est évident que si cela avait été un festival organisé par le gouvernement en place, je n’y serais pas allé. J’ai ma manière de faire des choses pour que cela avance concrètement, à travers ma musique et ce que je fais dans la vie de tous les jours. C’est aussi politique», déclarait-il lors de sa participation à la Fête de l’Humanité en 2008.

Une distance qu'il a mise en parole (et en musique) dans son morceau «Racaille»:

«Racailles!
On devrait vous nettoyer au Kärcher
Le jour où le peuple se réveille vous allez prendre cher
Racailles!
On a le sentiment qu'aller voter
C'est choisir par lequel d'entre vous on veut se faire entuber
Racailles!
Républicains ou PS
Rangez vos promesses dans vos sacs Hermès
Racailles!
Vous n'avez jamais connu la précarité
Vous vivez à l'écart de nos réalités
Racailles!
La rue le pense, j'le mets en musique
Et pour ceux qui l'ignore encore j'le rends public
Je n'soutiens aucun parti, j'marche plus dans vos combines
Vos programmes électoraux ne sont que des comptines.»

«Racailles». | Via YouTube.

2. Vincent Lindon: l’acteur à conscience politique

Si le fait d’être admirateur de Jacques Chirac et de se déclarer favorable à Emmanuel Macron écartent a priori une transformation immédiate en un Beppe Grillo français, Vincent Lindon dispose tout de même de quelques atouts: avoir une conscience politique et connaître (un peu, mais quand même) le monde politique.

C’est avec La loi du marché, le film de Stéphane Brizé, dans lequel il joue un ouvrier qualifié forcé de devenir vigile de supermarché, que Lindon endosse un rôle symbolique d'une colère latente de notre société.

Bande annonce de La loi du marché. | Via YouTube.

Reste à vouloir porter sa conscience politique en discours politique, c’est-à-dire de passer de l’artiste engagé au tribun…

3. Pierre-Emmanuel Barré: l’humoriste dégagé

D’aucuns prétendront que c’est parce qu’il était drôle et avait des choses à dire que Pierre-Emmanuel Barré a finalement dû quitter France Inter… une station de radio où l'on ne peut pas toujours discerner à l’oreille ce qui relève de l’humour ou de l’analyse, et réciproquement.

Plus simplement, c’est parce qu’on lui avait refusé un sketch défendant le point de vue de l’abstention au second tour de la présidentielle (qui opposa l’actuel président de la République à Marine Le Pen) que Barré s'est barré (volontairement) de la Maison de la Radio. L’abstention entre le centre et l’extrême droite, un point de vue politique assez proche de celui de Grillo depuis trente ans.

Pierre-Emmanuel Barré. Émission du 26 avril 2017 censurée par France Inter. | Via YouTube.

Voilà aussi une conception du rôle d’humoriste dans la cité qui rapproche Barré du comique génois. Grillo aussi avait été évincé de la Rai et a voué aux gémonies autant Craxi qu’Andreotti, Berlusconi que Renzi ou D’Alema… Barré réalise des spectacles assez politiques sans politiquement correct, comme Grillo. Il aurait donc quelques chances de décrocher le rôle du Grillo français.

4. Gaspard Proust: le fatigué de la bonne conscience de gauche

Dans le regard de Gaspard Proust se lit toute la lassitude du comédien devant la «bonne conscience de gauche». Sa détestation des militantes altermondialistes portant des jupes en raphia se lit dans ses sketchs et le positionne assez clairement «à droite» –par rapport aux lecteurs du Nouveau Magazine Littéraire ou aux téléspectateurs du Média.

Ses chroniques –«Elle est pas belle la vie?»– dans «Salut les Terriens!» revêtaient une dimension politique (ou anti-politique) avec des réflexions du type: «Que la gauche encourage la médiocrité, c’est une évidence, il n’y a qu’à voir dans quel état se trouve la droite.»

Les moments cultes de Gaspard Proust. | Via YouTube.

Reste à savoir si Gaspard Proust se verrait supporter un mouvement de masse cliquant nuit et jour sur sa page Facebook…

5. Danielle Simonnet: Grillo au féminin?

Et si le Beppe Grillo français était une femme? Élue d’opposition mais de gauche à Paris, la conseillère municipale du XXe arrondissement affiche une détermination et une gouaille qui, en Italie, en feraient une jeune et talentueuse disciple de Grillo.

Danielle Simonnet fait, depuis toujours, de la politique «en chanson». Après, on est ou on n'est pas dans la chanson. La militante infatigable, issue du Parti socialiste (tendance Gauche socialiste) et passée au Parti de Gauche avec Jean-Luc Mélenchon, a raté de peu l’élection à l’Assemblée Nationale.

Grillo a progressé par ses spectacles. C’est aussi par un spectacle que Danielle Simonnet a fait progresser ses idées dans la capitale. Uber, les salauds et mes ovaires a été joué trois fois en 2016.

«Uber, les salauds et mes ovaires». | Via YouTube.

Pour que Danièle Simonnet devienne la Beppe Grillo française, il faudrait peut-être qu’elle laisse les autres en placer une. Quoique, à ce jeu là en fait, elle ressemble plutôt à son possible homologue transalpin.

Gaël Brustier Chercheur en science politique

Newsletters

La réaction de la haute fonction publique au mouvement des «gilets jaunes», vue de l'intérieur

La réaction de la haute fonction publique au mouvement des «gilets jaunes», vue de l'intérieur

[TRIBUNE] Sous couvert d'anonymat, un haut fonctionnaire du ministère des Finances raconte comment les responsables politiques et administratifs perçoivent la société française.

Peut-on savoir ce dont ont besoin les classes populaires sans vivre leur condition?

Peut-on savoir ce dont ont besoin les classes populaires sans vivre leur condition?

«Vous allez leur demander s’ils sont d’accord avec les intellectuels, ça va pas leur parler du tout, ils regardent leur compte en banque. Vous pouvez pas philosopher avec des gens comme ça.»

Petit État Noël

Petit État Noël

Le mouvement des «gilets jaunes» se termine (ou fait étape) dans un grand classique de la vie politique française: le père de la nation distribue ses cadeaux au bon peuple.

Newsletters