Sociéte

Les cinq commandements à suivre pour limiter le partage de vos données personnelles sur Facebook

Temps de lecture : 2 min

Ce guide vous aidera à reprendre le contrôle sur le partage de vos données personnelles.

Interface Facebook | LOIC VENANCE / AFP License by
Interface Facebook | LOIC VENANCE / AFP License by

Facebook est de nouveau sous le feu des projecteurs après les révélations sur la collecte illégale des données personnelles de cinquante millions de ses utilisateurs par Cambridge Analytica –une entreprise d’analyse de données– en 2014. Des informations qui ont été ensuite utilisées pour aider et stimuler la campagne présidentielle de Donald Trump.

Pour beaucoup d’utilisateurs, ces nouveaux éléments sont un électrochoc: ils prennent conscience de la quantité de données qu’ils ont partagées sur Facebook, souvent par le biais des applications tierces hébergées par le site. D’après plusieurs sources, Cambridge Analytica aurait eu accès aux données de localisation des utilisateurs, à leurs mentions «j’aime», ainsi qu'à d’autres informations personnelles. Grâce à ces renseignements, ils ont pu créer des profils «psychographiques» pour mieux cerner la personnalité des votants.

Ces récents développements devraient questionner les utilisateurs sur leurs propres paramètres de confidentialité. Si vous aussi, vous vous interrogez, voici un guide à suivre pour limiter la quantité de données que vous partagez sur Facebook.

1. Bloquez l’accès des applications Facebook que vous n'utilisez plus

À chaque fois que vous installez une application, vous consentez au partage de vos données personnelles. Cambridge Analytica a utilisé cette «faille» pour récupérer les informations des utilisateurs. Il est donc important de vérifier les applications qui sont autorisées à accéder à vos données et de penser à bloquer l'accès à celles que vous n'utilisez plus. Pour visualiser et gérer les permissions, il faut se rendre dans les paramètres de votre compte et cliquer sur le menu «Applications» sur la gauche.

2. Modifiez et gérez les publicités Facebook

Il suffit de se rendre dans les paramètres et de cliquer sur l'onglet «Publicités». Ensuite, vous pourrez désactiver les autorisations d'accès aux informations qui sont utilisées pour la création de publicités ciblées –comme votre situation amoureuse et votre emploi. Vous pouvez aller plus loin en décochant les mentions «J'aime» de vos «Centres d'intérêts», elles aussi utilisées pour créer de la publicité ciblée.

3. Configurez vos paramètres de confidentialité

Pour gérer qui peut voir ou non votre activité Facebook, il faut cliquer sur «Confidentialité» dans le menu «Paramètres». Il est conseillé de limiter l'audience de vos publications, l'accès à votre liste d'amis et à votre numéro de téléphone: choisissez l'option «Amis» ou «Moi uniquement», à moins que vous ne souhaitiez vraiment diffuser une information au grand public.

Il est prudent de désactiver l'option qui autorise le partage de votre profil sur les autres moteurs de recherche. Pour cela, en bas du menu «Confidentialité», il suffit de cocher «non» à la question «Voulez-vous que les moteurs de recherche en dehors de Facebook affichent votre profil?». Si vous désirez étendre ces paramètres de confidentialité, vous pouvez cliquer sur «Utiliser l'historique personnel» afin de passer en revue tout votre historique sur Facebook.

Si vous utilisez l'application mobile Facebook, il faut aussi faire attention à vos paramètres de localisation et vérifier que l'application accède à ces données quand «l'app est active» ou «jamais».

4. Utilisez un moteur de recherche qui protège contre le pistage

Des moteurs de recherche comme Firefox ou Safari proposent une protection contre le pistage. ll est plus difficile pour Facebook et Google de continuer à vous surveiller –à l'aide notamment de cookies et de publicités– si vous avez cette fonction.

5. Vérifiez vos paramètres de sécurité grâce à «l’Assistance confidentialité»

Comme l'indique The Verge, pour trouver «l’Assistance confidentialité», il suffit de cliquer sur le menu «Aide rapide» –le bouton en forme de point d'interrogation. Grâce à cette option, vous pouvez réaliser un examen complet des données que vous partagez. Cette assistance vous guidera dans la gestion de vos paramètres de confidentialité et vous permettra de visualiser les informations que vous avez fournies dans votre «À propos». Vous pourrez ensuite choisir les détails que vous voulez rendre publics ou non et les informations qui seront visibles sur le site.

Aaron Mak Journaliste à Slate.com

Newsletters

Autopartage: y a pas qu'Autolib dans la vie

Autopartage: y a pas qu'Autolib dans la vie

Paris et les autos de Bolloré c'est terminé. Pourtant, que d'avantages il existe à utiliser pareil service! Témoignage d'un utilisateur acharné.

Au fait, il sert à quoi le troisième gardien lors d’une compétition internationale?

Au fait, il sert à quoi le troisième gardien lors d’une compétition internationale?

Quasiment certain de ne pas disputer une rencontre, il est pourtant systématiquement présent lors des compétitions internationales, imposé aux différents sélectionneurs par un réglement de la Fifa. Une hérésie pour certains, mais peut-on s’en passer?

10 raisons pour lesquelles le changement climatique nous passe au-dessus de la tête

10 raisons pour lesquelles le changement climatique nous passe au-dessus de la tête

[TRIBUNE] On a le temps, on a d'autres priorités, on va s'en tirer comme d'habitude, et pourquoi refuser quelques degrés de plus?

Newsletters