Santé / Sciences

Il décide d'arrêter de se doucher et... ça lui change la vie

Temps de lecture : 2 min

On passe près de deux ans de notre vie à se laver.

Rub-a-dub-dub | Brian via Flickr CC License by
Rub-a-dub-dub | Brian via Flickr CC License by

12.167 heures soit presque deux ans... C'est le temps que nous passons à nous laver durant notre vie: entre le shampoing, l’après-shampoing, le gel douche… Sans oublier ceux qui se lavent les dents, qui se rasent et qui chantent sous la douche. Que se passerait-il si on arrêtait de se laver?

Le journaliste James Hamblin raconte dans un papier republié par The Atlantic avoir tout simplement décidé d'arrêter de se laver: «J’ai commencé par simple curiosité... pas parce que je suis fainéant», blague-t-il. James a d’abord utilisé moins de savon et de shampoing puis pris des douches moins régulièrement. Au bout de quelques jours, le New-yorkais se transforme en une «bête huileuse et odorante».

Pourquoi sentons-nous mauvais? En fait, c’est à cause ou grâce aux bactéries présentes sur notre peau. Elles se nourrissent des sécrétions rejetées par notre transpiration et nos glandes sébacées –les glandes qui produisent notamment le sébum– et dégagent une odeur désagréable.

Quelques jours après le début de l’expérience, James décide d'arrêter d’utiliser tout type de savon et de se laver le corps. Malgré tout, il garde l’habitude de se laver les mains avec du savon afin «d'éviter d’attraper ou de transmettre une maladie».

«Je n’utilise plus de shampoing, de gel douche et je ne prends quasiment plus de douche. Quand j’ai de la terre sur le visage après mon jogging, je me rince simplement le visage à l'eau. Et quand je me réveille avec les cheveux en bataille, je les mouille simplement», explique-t-il dans l'article de The Atlantic.

Arrêter de se laver c'est bon pour la santé

Saviez-vous que se laver tous les jours avec des produits dits «pour l'hygiène corporelle» perturbe notre écosystème physiologique? La flore bactérienne de notre peau se déséquilibre et les microbes produisant de mauvaises odeurs prolifèrent. Car notre corps n'est pas censé être exposé à autant de savons et autres produits chimiques. Alors que se passe-t-il si l’on arrête d’utiliser ces produits?

«Après un certain temps, mon corps a retrouvé son équilibre naturel et j’ai arrêté de sentir mauvais. Je ne sentais pas l’eau de rose ni le déodorant Axe. Je sentais simplement comme une personne devrait sentir», raconte James Hamblin.

Larry Weiss, un scientifique travaillant pour l'entreprise de biotechnologie AOBiome, a créé un spray qui remplace le savon. Ce produit est créé à partir de bactéries présentes dans la nature. Le but de la manoeuvre est de réimplanter les bactéries disparues à cause de l'utilisation de savons. Ainsi, le corps retrouve un équilibre naturel.

Le quotidien de James Hamblin a changé radicalement: il ne perd plus de temps à se laver le matin ou le soir et exit la douche après le sport. Et surtout, il ne sent pas mauvais! Il a même demandé à son entourage de le sentir pour savoir s'il ne s'était simplement pas habitué à son odeur: «Ils me disent que je n'ai pas d'odeur. Mais ils se sont peut-être alliés contre moi et essaient de ruiner ma vie en société», s'amuse-t-il.

À quoi bon se laver, donc, alors que nous pourrions passer deux ans de notre vie à faire autre chose? Avouez que c'est tentant.

Slate.fr

Newsletters

L'obésité seule n'augmenterait pas le risque de mortalité

L'obésité seule n'augmenterait pas le risque de mortalité

Il est temps de repenser les liens qui nous semblent évidents entre excès de poids et santé.

Un mauvais mariage peut avoir des conséquences dramatiques sur votre santé

Un mauvais mariage peut avoir des conséquences dramatiques sur votre santé

Choisissez bien votre partenaire.

Les tablettes sont particulièrement nocives pour la nuque des femmes

Les tablettes sont particulièrement nocives pour la nuque des femmes

La posture, et non le temps passé devant l'écran, est le premier facteur de ces troubles musculo-squelettiques d'un genre nouveau.

Newsletters