Tech & internet

Miettes de pain contre clavier de MacBook: Apple songe à une parade

Temps de lecture : 2 min

Parce qu'il est aberrant que de simples miettes de sandwich ou de cookie puissent nuire à ce point à la fluidité d'écriture des utilisateurs et utilisatrices de MacBook, la firme à la pomme travaille très sérieusement pour empêcher ça.

half-of-macbook-pro-2013 | virgofamily via Flickr CC License by
half-of-macbook-pro-2013 | virgofamily via Flickr CC License by

Vous faites partie de cette partie de l’espèce humaine qui ne jure que par les MacBooks? S’il vous arrive de vous sustenter en travaillant ou en jouant, vous avez sans doute déjà subi une contrariété liée à une touche de clavier qui fonctionne mal – et qui croustille. Il suffit d’une simple miette de pain ou de biscotte pour porter atteinte à la bonne utilisation du clavier de ces petites merveilles, que même un simple grain de poussière peut venir perturber.

Si le problème est caractéristique des MacBooks, c’est pour une raison bien simple. D’après Gizmodo, lorsqu’on presse une touche de clavier sur un ordinateur lambda, celle-ci est faite pour s’enfoncer de 1,5 à 3 millimètres. Dans le cas du MacBook, cet enfoncement est inférieur à 1 millimètre. Le prix à payer pour qu’Apple puisse fournir des ordinateurs portables toujours plus fins.

Membranes dilatées

Parce qu’on n’a pas toujours de bombe à air comprimé sur soi, et parce démonter une touche afin de retirer un corps étranger n’est jamais chose facile, Apple planche sur des solutions qui pourraient permettre aux prochains MacBooks de ne plus subir ce problème assez ridicule. La première consiste en une membrane placée entre la partie supérieure de la touche – celle où figure le caractère que vous souhaitez taper – et le mécanisme situé en-dessous. La membrane pourrait tout simplement empêcher les miettes de tomber dans la partie mécanique.

Deuxième solution envisagée par Apple : une membrane perforée qui, à chaque pression de touche, provoquerait un déplacement d’air qui déplacerait les particules indésirables et finirait par les évacuer. Mais l’utilisation de joints permettant aussi au clavier d’être étanche est également à l’étude. L’entreprise a d’ailleurs rendu public un brevet sur ce sujet. Aucune annonce officielle n’a encore été faite quant à l’utilisation des différentes solutions développées sur les prochains modèles de MacBooks, mais nul doute qu’Apple gagnerait à blinder ses produits afin qu’un soda renversé ou un sandwich un peu trop croustillant ne puissent plus en compromettre la viabilité et la fiabilité.

Slate.fr

Newsletters

L'«orbiting» peut vous faire aussi mal que le «ghosting»

L'«orbiting» peut vous faire aussi mal que le «ghosting»

Quelqu'un disparaît de votre vie, vous ignore, mais apparaît toujours dans votre vie numérique.

Les YouTubeurs chicha derrière l'écran de fumée

Les YouTubeurs chicha derrière l'écran de fumée

Business, expertise, partages... La communauté des fanas du narguilé fonctionne-t-elle comme les autres?

Le télétravail, d'abord un défi culturel?

Le télétravail, d'abord un défi culturel?

Travailler depuis son domicile ou un espace de coworking: une pratique de plus en plus répandue. Pour les salariés et les salariées, c'est une solution pour réduire le temps perdu en trajets et profiter, souvent un jour par semaine, du confort du...

Newsletters