Monde

Afghanistan: attaque talibane la plus importante depuis un an

Temps de lecture : 2 min

L'attaque la plus importante des insurgés sur la capitale afghane depuis celle contre le ministère de la Justice et d'autres immeubles gouvernementaux en février 2009 a été perpétrée dans la matinée du lundi 18 janvier. Entre vingt et trente talibans ont procédé à plusieurs attaques, entraînant des affrontements avec les forces de l'ordre.

L'opération commando est intervenue alors que plusieurs ministres du gouvernement du président Hamid Karzaï —formé laborieusement— étaient en train de prêter serment. Les talibans ont déclaré qu'une vingtaine d'insurgés étaient engagés dans les combats. Certaines sources proches des forces de sécurité afghanes parlent d'une trentaine d'hommes.

Au milieu de la matinée, les principaux affrontements se déroulaient dans le grand centre commercial de Kaboul, assiégé, situé près du palais présidentiel. Une partie du bâtiment est en feu, et des taliban se trouvent à l'intérieur.

Une très forte explosion s'est en outre produite dans une autre partie de la ville, dans le quartier des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, et d'autres ailleurs dans la capitale, mais de moindre importance.

Attaques régulières

L'émissaire américain pour l'Afghanistan et le Pakistan, Richard Holbrooke, en déplacement à New Delhi, a déclaré qu'il n'était «pas surprenant que les talibans agissent de la sorte.» «Ils sont désespérés et impitoyables».

«Les personnes qui commettent ces actes ne survivront sûrement pas à l'attaque et ne réussiront pas. Mais on peut s'attendre à ce que ces attaques deviennent régulières», a-t-il ajouté.

[Lire l'article complet sur le nouvelobs.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Carte d'Afghanistan, Wikipédia.

Newsletters

La rupture par l'Australie du «contrat du siècle» ne devrait surprendre personne

La rupture par l'Australie du «contrat du siècle» ne devrait surprendre personne

Pour Canberra, le dilemme était simple: se conduire en nation souveraine et respecter le contrat passé avec la France, ou privilégier sa sécurité et son lien de longue date avec Washington.

En Algérie, le drapeau berbère de la discorde

En Algérie, le drapeau berbère de la discorde

La chasse est lancée contre le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie.

En Chine, la main visible du PCC se referme sur des pans entiers de la société

En Chine, la main visible du PCC se referme sur des pans entiers de la société

Le Parti communiste chinois prépare de nouvelles régulations pour lutter contre les monopoles dans les secteurs de la technologie, de l'éducation, des transports et de la santé.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio