Monde

L'Apple Park, un vrai casse-tête pour les employés

Temps de lecture : 2 min

Au nouveau siège social californien d’Apple, les employés brisent littéralement le plafond de verre.

Capture écran via YouTube
Capture écran via YouTube

Pour son nouveau siège social, Apple a voulu jouer la transparence. L’Apple Park, situé à Cupertino en Californie, a des airs de soucoupe volante en verre.

Problème: les employés rentrent souvent par accident dans les baies vitrées géantes qui habillent les murs de la maison-mère ou se cognent la tête dans les espaces de travail, des «capsules» également en verre.

Le nouveau campus de la marque à la pomme a été imaginé par Steve Jobs lui-même et conçu par l’architecte britannique Norman Foster. Le chef du service du bâtiment à Cupertino, Albert Salvador, avait fait connaître son inquiétude quant au manque de différenciation entre les portes automatiques et les panneaux de verre.

Le San Francisco Chronicle a publié les transcriptions de trois accidents impliquant des employés et des parois vitrées, enregistrés dans un laps de temps de trois jours: «Un de nos employés était sur le campus et il s’est pris un panneau de verre. Il a une coupure sur le sourcil», peut-on lire. Pour l’heure, et par chance, aucun employé n’a eu besoin d'être hospitalisé.

Des panneaux en verre pour favoriser le coworking

Les employés ont essayé d’accrocher des bouts de papier sur les vitres afin d’éviter les incidents, mais les petits carrés fluos ne collent pas avec le design épuré du bâtiment et ont donc été retirés.

Selon Bloomberg, le design du bâtiment est censé favoriser la collaboration:

«Le but est de créer un bâtiment où le maximum de personnes peuvent êtres connectées, collaborer, marcher et discuter», a confié Jony Ive, concepteur en chef chez Apple, à Wired.

Ce n’est pas la première fois que le géant de l'informatique a des problèmes avec ses vitres –et nous ne parlons pas des écrans brisés de nos téléphones. En 2011, une cliente de 83 ans était rentrée en contact avec un des murs en verre d’un Apple Store. Elle avait porté plainte, sans obtenir gain de cause.

Slate.fr

Newsletters

Une marque de mode sort un costume sexy de la Servante écarlate et provoque un tollé

Une marque de mode sort un costume sexy de la Servante écarlate et provoque un tollé

Et en plus, ça coûte 55 euros.

Une église efface un message qui semblait comparer le pardon à une fellation

Une église efface un message qui semblait comparer le pardon à une fellation

«Pardonner, c'est avaler quand on veut cracher» pouvait-on lire sur un panneau à l'extérieur d'une église américaine.

Des oiseaux espions pour lutter contre la pêche illégale

Des oiseaux espions pour lutter contre la pêche illégale

Repérer les responsables de pêche illégale dans les eaux internationales n’est pas chose aisée… à moins d’utiliser des drones et des oiseaux équipés d’appareils d’espionnage.

Newsletters