Monde

Ivre, il prend un Uber, parcourt 500 kilomètres et doit payer 1.635 dollars

Temps de lecture : 2 min

Grosse gueule de bois, le lendemain matin.

L'application Uber, le 17 août 2017. Ted ALJIBE / AFP
L'application Uber, le 17 août 2017. Ted ALJIBE / AFP

Il s’appelle Kenny Bachman, et vient probablement de vivre le réveil le plus mémorable de sa vie. Après une soirée arrosée à Morgantown dans l’État de Virginie-Occidentale, où lui et ses amis sont passés d'une soirée dans une fraternité à un bar (et où il dit avoir dépensé 200 dollars), il a décidé de prendre un Uber un peu avant trois heures du matin pour rentrer là où il devait passer la nuit près du campus de l’université de Virginie Occidentale.

Le problème, c’est que quand il s’est réveillé, il était dans une voiture qui le ramenait chez lui. Vraiment chez lui: à Gloucester County, dans le New Jersey, soit à presque 500 kilomètres de là, explique-t-il à NJ.com.

«Je me suis réveillé et je me suis dit: “Putain, qu’est-ce que je fous dans la voiture d’un mec que je connais même pas?“»

Plutôt que lui demander de s'arrêter ou de faire demi-tour, il a préféré finir son trajet:

«Qu'est-ce que j'allais faire? Me faire déposer le long de la route?»

Van pour une personne et prix doublé

Au total, cette petite aventure lui a coûté 1635,93 dollars (un peu moins de 1.330 euros). Un coût qui s’explique notamment en raison de la tarification dynamique d’Uber qui lui a fait doubler le prix de sa course, et par le fait de prendre un Uber XL (un van) au lieu d'un Uber X, plus classique.

Contacté par BuzzFeed qui a pu vérifier la véracité de son histoire (qu’Uber a également confirmé), Kenny Bachman raconte qu’il a essayé de négocier auprès du service de VTC pour ne pas avoir à régler la note. Il a raconté à NJ.com qu'il n'aurait jamais envoyé le Uber dans le New Jersey en premier lieu, et que le conducteur lui avait pris son téléphone, sans cependant élaborer.

Mais comme l'explique Business Insider, cette partie de son récit «semble un peu improbable, même si seul le conducteur sait vraiment ce qui s'est passé. Bachman reconnaît qu'il était assez ivre, donc il est possible que sa mémoire lui joue des tours».

Gizmodo indique également que l'app permet aux utilisateurs de sauvegarder une adresse, et qu'elle propose plusieurs destinations récentes quand on commande un VTC. «Si l'on ne sait pas exactement ce qui s'est passé, reste qu'il est facile de faire une telle erreur», continue le site.

Uber lui a conseillé de payer, ce qu’il a donc fini par faire. Il explique par ailleurs avoir donné de l'argent au conducteur pour la totalité de ses péages sur son retour, et lui a donné cinq étoiles. Le tout avant de contacter ses parents, qui n’avaient visiblement pas envie qu’il aille à la soirée en premier lieu.

«Rentrer à la maison avec cette histoire n’a fait que leur prouver à quel point ils avaient raison.»

D'autant qu'il va devoir faire le voyage dans le sens inverse. Ses affaires sont toujours en Virginie-Occidentale.

Slate.fr

Newsletters

Un camion Brinks largue des billets sur l'autoroute

Un camion Brinks largue des billets sur l'autoroute

Des automobilistes du New Jersey sont sortis de leur voiture plus riches qu'en y entrant.

En Australie, les médias n'ont pas le droit de couvrir le procès d'un cardinal accusé de pédophilie

En Australie, les médias n'ont pas le droit de couvrir le procès d'un cardinal accusé de pédophilie

La justice australienne a interdit à la presse de publier le verdict du procès afin de ne pas influencer un autre procès en cours.

Un homme bloqué deux jours dans la ventilation d’un restaurant chinois

Un homme bloqué deux jours dans la ventilation d’un restaurant chinois

Attention si vous êtes claustrophobe, n’allez pas plus loin, cet article est votre pire cauchemar.

Newsletters