Monde

Haïti: Wyclef Jean, accusé de détournement de fonds, se défend

Temps de lecture : 2 min

Wyclef Jean contre-attaque. Le rappeur d'origine haïtienne, fer de lance de la mobilisation aux Etats-Unis pour venir en aide aux Haïtiens, est accusé d'avoir utilisé de l'argent de sa fondation Yele pour produire ses spectacles chargés de recueillir des fonds pour l'ONG. Sans aucun doute, écrit le Washington Post, la célébrité de Jean a aidé à attirer les donateurs: c'est une star internationale haïtienne, qui a gagné un Grammy awards avec les Fugees et a connu une carrière solo pleine de succès. Mais poursuit le Post, il se pose des questions sur la gestion passée des sommes récoltées par cette association créée il y a une douzaine d'années.

The Smoking gun, qui aurait obtenu des documents fiscaux, parle de notamment de 410.000 dollars payés par l'ONG au chanteur et ses services, pour des apparitions à un concert. Certains documents expliquent comment de l'argent de l'ONG aurait également été investi dans une entreprise haïtienne, dans laquelle Jean a des participations. «Cela peut être totalement légitime, explique au Post un spécialiste des organisations à but non-lucratif, mais il s'agit de vérifier tout cela avec précision.»

La réponse de Jean, qui passé la journée de jeudi à «ramasser des cadavres. Il y a tant de corps dans les rues que les morgues sont pleines, les cimetières sont pleins», s'est fait par vidéo interposée, expliquant ses motivations:

Je me suis toujours engagé aux côtés des Haïtiens. J'habite dans ce pays, c'est de là que je viens, c'est là où je vis, respire et dors. J'ai déterré des enfants et je leur ai trouvé des cimetières et voilà que je me fais attaquer, moi et ma fondation (...) Laissez-moi vous dire une chose, d'abord, vous pouvez donner à n'importe quelle œuvre caritative. Je ne suis pas là pour vous forcer à donner à Yele Haïti."

Mais il confirme cependant qu'il a bien utilisé les fonds de l'association pour la production de ses spectacles à visée caritative:

Quel que soit le concert que vous faites, vous avez besoin d'un producteur pour le spectacle, d'un manager, de lumières. Jamais je ne me mettrai de l'argent dans la poche venant de Yele. J'ai mis personnellement un million de dollars dans ma propre fondation. Donc, non seulement je dénonce ce qui a été écrit, mais en plus ces critiques me dégoûtent.

Regardez la vidéo

Newsletters

Qui de la Chine ou des États-Unis dirigera le monde après la pandémie?

Qui de la Chine ou des États-Unis dirigera le monde après la pandémie?

La politique étrangère de Donald Trump est une politique nationaliste, en repli face aux affaires du monde et opposée à l'idée de coopération internationale. Cette attitude résonne particulièrement bien avec l'épidémie de Covid-19. De fait, l'une...

Orbán, l'opportuniste qui s'appuie sur le coronavirus à des fins politiques

Orbán, l'opportuniste qui s'appuie sur le coronavirus à des fins politiques

Le dirigeant hongrois se sert de la pandémie pour asseoir son pouvoir sur la Hongrie et parie sur sa gestion de crise comme tremplin vers une réélection en 2022.

En parlant de «virus chinois», Trump tente de faire oublier sa gestion catastrophique de l'épidémie

En parlant de «virus chinois», Trump tente de faire oublier sa gestion catastrophique de l'épidémie

En suscitant la polémique, le président américain se place en position de critiquer les personnes qui préfèrent parler de terminologie plutôt que de faire la guerre au coronavirus.

Newsletters