Tech & internet

Pourquoi nous n'arrivons pas à décrocher de nos smartphones

Temps de lecture : 2 min

Design attractif, notifications push incessantes, scrolls infinis… L'addiction est un but recherché dès la conception de nos smartphones et applications.

 Comment ai-je pu vivre sans? | 
Ahmed Aqtai via Flickr CC License by
Comment ai-je pu vivre sans? | Ahmed Aqtai via Flickr CC License by

Deux milliards et demi de personnes dans le monde ont un smartphone. Ces appareils sont devenus des extensions de notre cerveau: ils nous aident avec le digicode de l’appartement, nous rappellent le dîner avec maman, nous permettent de trouver notre chemin.

Les smartphones sont en réalité pensés pour capter notre attention le plus de temps possible.

Principe de la machine à sous

Dans une vidéo pour Vox, Tristan Harris, ancien designer éthique chez Google et co-fondateur de Center for Humane Technology, expose trois raisons principales à notre addiction:

  • Les applications simulent l’interaction humaine. Les notification push sont conçues pour laisser croire à l'utilisateur qu'il reçoit un message d'une autre personne plutôt que d'une application.

  • Les applications sont appréhendées comme des machine à sous. Recevoir des notifications aléatoirement tout au long de la journée offre un effet de surprise ou d’imprévisibilité. Chaque fois que nous consultons notre téléphone ou que nous rafraîchissons notre fil d'actualité, nous jouons en quelque sort à une machine à sous. Il en est de même pour la fonction de «scroll infini» et pour la lecture automatique de vidéos –rappelons qu'aux États-Unis, les machines à sous rapportent plus que le baseball, le cinéma et les parcs d'attraction, preuve s'il en est de l'efficacité de la technique.

  • Le design même des applications mobiles est attractif: l’œil humain est fait pour réagir aux couleurs vives. Des applications comme Instagram, Airbnb ou Google ont fait évoluer leur design vers des couleurs plus franches, afin de mieux capter l'attention des utilisateurs.

Capture d'écran via Vox

Astuces pour se désintoxiquer

«Nous vivons dans un monde similaire au Truman Show: nos smartphones sont pensés pour nous impliquer un maximum, nous divertir et nous faire réagir. Ils ne sont pas conçus pour nous aider mais pour nous faire réagir», pointe Tristan Harris.

Vox propose plusieurs solutions pour vivre une relation plus saine avec votre smartphone:

  • Désactiver toute notification «non-humaine» afin d'en éviter le flux incessant.

  • Mettre son écran en niveau de gris pour être moins attiré par les couleurs vives des applications.

  • Mettre en place une page d'accueil avec les applications nécessaires au bon déroulement de votre journée: GPS, application pour les transports en commun, calendrier...

Slate.fr

Newsletters

Enceintes connectées: a-t-on touché le fond de la connerie humaine?

Enceintes connectées: a-t-on touché le fond de la connerie humaine?

[BLOG, You will never hate alone] Quand je contemple l'apparition de ces enceintes connectées dont on nous rebat les oreilles depuis quelque temps, j'ai comme honte d'appartenir au genre humain.

Facebook et le deuil: «la mort aussi vit avec son temps»

Facebook et le deuil: «la mort aussi vit avec son temps»

Internet perturbe et modifie notre approche de la mort, tout en modernisant nos rites funéraires.

Rien n'arrête les Gafa (pour l'instant)

Rien n'arrête les Gafa (pour l'instant)

Google, Apple, Facebook et Amazon ont beaucoup d'ennemis: ils sont trop gros, trop influents, trop riches et ne paient pas assez d'impôts. Pourtant ils continuent à croître et à prospérer.

Newsletters