Monde

Le mouvement #BoycottNRA cible les entreprises partenaires du lobby des armes

Temps de lecture : 2 min

Sous pression, un nombre croissant d'entreprises américaines ont annoncé qu'elles cesseraient leurs partenariats avec la NRA.

Une manifestation pour le contrôle des armes à feu le 17 février 2018 à Fort Lauderdale en Floride. JOE RAEDLE/AFP
Une manifestation pour le contrôle des armes à feu le 17 février 2018 à Fort Lauderdale en Floride. JOE RAEDLE/AFP

La NRA, le lobby américain des armes, a environ 5 millions de membres qui bénéficient de réductions dans plusieurs commerces quand ils montrent leurs cartes d'adhérents. Or, depuis la fusillade qui a fait 17 morts à Parkland en Floride, les jeunes qui ont survécu ont lancé un mouvement de boycott de ces entreprises partenaires.

Des listes des sociétés ayant des liens financiers avec la NRA ont commencé à circuler sur Internet, et les militants ont lancé le hashtag #BoycottNRA pour demander à ces marques de mettre fin à leurs partenariats. Sur Facebook et Twitter, des milliers d'utilisateurs ont menacé de boycotter ces entreprises si elles ne reniaient pas la NRA, et en à peine deux jours, une douzaine d'entre elles ont annnoncé la fin des partenariats.

Tout a commencé avec la First National Bank of Omaha qui a annoncé le 22 février qu'elle cesserait d'offrir des cartes de crédit spécial NRA. Un porte-parole de la banque a expliqué que «des commentaires venants de clients les avaient conduit à réviser leurs relations avec la NRA».

Plusieurs groupes de locations de voiture, dont Hertz, Avis et Enterprise, ont aussi rapidement annoncé qu'ils ne donneraient plus de réductions et avantages aux adhérents de la NRA. Même chose pour la compagnie d'assurances MetLife, la marque de systèmes d'alarmes SimpliSafe, ou encore le logiciel anti-virus Symantc.

La compagnie d'assurance Chubb a aussi annoncé qu'elle arrêterait de vendre une assurance spéciale pour les membres de la NRA confrontés à des procès parce qu'ils ont tiré sur quelqu'un.

C'est la première fois après une fusillade aux États-Unis qu'un tel mouvement de boycott émerge. Chaque entreprise qui annonce la fin de son partenariat avec la NRA est confrontée à des réactions contradictoires: d'un côté des militants pour le contrôle des armes qui se réjouissent et de l'autre, des sympathisants de la NRA qui menacent à leur tour de boycotter.

Or, si les entreprises décident de mettre fin aux partenariats, c'est en partie parce qu'elles ont l'impression que la majorité de l'opinion publique est de cet avis (les sondages montrent en effet un soutien croissant pour les réformes).

La toute dernière cible de #BoycottNRA est Amazon, qui diffuse la chaîne officielle du lobby des armes, la NRATV. L'effort de pression a déjà été relayé par des stars d'Hollywood comme Alyssa Milano.

En savoir plus:

Newsletters

Cixi impératrice: l'histoire vraie de la régente cachée qui propulsa la Chine dans la modernité

Cixi impératrice: l'histoire vraie de la régente cachée qui propulsa la Chine dans la modernité

Liberté d'opinion et de la presse, abolition de la torture, industrialisation, collaboration avec l'Occident: son règne secret au XIXe siècle a initié une démarche de pré-modernisation révolutionnaire.

La F1 disparaîtra si elle ne passe pas au vert (c'est un champion du monde qui vous le dit)

La F1 disparaîtra si elle ne passe pas au vert (c'est un champion du monde qui vous le dit)

Pour Sebastian Vettel, il est plus que temps de transformer sa discipline.

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021

Une semaine dans le monde en 7 photos, du 9 au 15 octobre 2021

Affrontements meurtiers à Beyrouth, élections législatives en Irak et éclosions de fleurs dans le désert d'Atacama... La semaine du du 9 au 15 octobre en images.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio