France

Macron accélère encore ses réformes, pendant que la droite s'embourbe dans les propos de Wauquiez

Temps de lecture : 2 min

Le calme avant la tempête pour l'exécutif, la tempête après la tempête pour la droite, soupçonnée de se «trumpiser» et qui doit faire face aux attaques après les propos choc de Laurent Wauquiez devant des étudiants de l'EM Lyon. Mais ce dernier assume. Parler cash, est-ce une stratégie payante en politique? Que penser de sa séquence d'explications sur BFMTV? Les Républicains en sortent-ils renforcés ou affaiblis?

Pendant que la droite se bagarre comme à la récré, Emmanuel Macron, lui, poursuit son marathon des réformes: l'immigration avec le projet de loi Asile, le bac, la SNCF, la formation professionnnelle et l'Unedic, la réforme de la santé... Macron sur tous les fronts, est-ce que ça va payer? L'inflation de réformes au pas de charge, sans que le débat n'ait vraiment le temps de s'installer, est-ce judicieux? Qu'est-ce que les Français en retiendront et qu'est-ce qui changera concrètement dans leurs vies?

Les réponses de Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, Roland Cayrol, politologue et directeur associé de recherche au Cevipof, Pierre Jacquemin, rédacteur en chef à la revue Regards dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24 en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Slate.fr

Newsletters

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Mort de Charles Aznavour: «Il avait des carrières différentes dans chaque langue»

Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Après Edith Piaf, il était sûrement le chanteur français le plus connu à l’étranger. Pour Slate.fr, Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (First Editions) ...

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Newsletters