France

Macron accélère encore ses réformes, pendant que la droite s'embourbe dans les propos de Wauquiez

Temps de lecture : 2 min

Le calme avant la tempête pour l'exécutif, la tempête après la tempête pour la droite, soupçonnée de se «trumpiser» et qui doit faire face aux attaques après les propos choc de Laurent Wauquiez devant des étudiants de l'EM Lyon. Mais ce dernier assume. Parler cash, est-ce une stratégie payante en politique? Que penser de sa séquence d'explications sur BFMTV? Les Républicains en sortent-ils renforcés ou affaiblis?

Pendant que la droite se bagarre comme à la récré, Emmanuel Macron, lui, poursuit son marathon des réformes: l'immigration avec le projet de loi Asile, le bac, la SNCF, la formation professionnnelle et l'Unedic, la réforme de la santé... Macron sur tous les fronts, est-ce que ça va payer? L'inflation de réformes au pas de charge, sans que le débat n'ait vraiment le temps de s'installer, est-ce judicieux? Qu'est-ce que les Français en retiendront et qu'est-ce qui changera concrètement dans leurs vies?

Les réponses de Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, Roland Cayrol, politologue et directeur associé de recherche au Cevipof, Pierre Jacquemin, rédacteur en chef à la revue Regards dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24 en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Slate.fr

Newsletters

Site classé

Site classé

Jacques Chirac, l'homme qui n'assumait pas d'être de droite

Jacques Chirac, l'homme qui n'assumait pas d'être de droite

On a voulu faire passer l'ancien président pour un radical de Corrèze mais son inconscient est de droite. Pour le meilleur et pour le pire.

Le jour où j'ai voté Chirac

Le jour où j'ai voté Chirac

Journalistes et contributeurs de Slate.fr se souviennent du 21 avril 2002 et du second tour pas tout à fait comme les autres de l'élection présidentielle.

Newsletters