Monde

L'assemblée de Floride déclare que le porno est dangereux, mais refuse d'interdire les fusils d'assaut

Temps de lecture : 2 min

Les Républicains, majoritaires à l'assemblée, ont donné la priorité à la pornographie plutôt qu'au contrôle des fusils d'assaut.

Des activistes et des lycéens de Marjory Stoneman Douglas manifestent au capitole de l'État de Floride à Tallahassee, le 21 février 2018. | Don Juan Moore / Getty Images North America / AFP
Des activistes et des lycéens de Marjory Stoneman Douglas manifestent au capitole de l'État de Floride à Tallahassee, le 21 février 2018. | Don Juan Moore / Getty Images North America / AFP

Une semaine après la fusillade qui a fait dix-sept morts dans un lycée de Parkland, la Chambre des représentants de Floride a voté une loi déclarant que la pornographie constitue une crise de santé publique.

Ce texte introduit par un député républicain affirme solennellement que «l'État de Floride reconnaît le risque de santé publique créé par la pornographie et les besoins en éducation, prévention, recherche et changement politique afin de protéger [ses] citoyens».

Des survivants de la fusillade choqués

Avant ce vote, les législateurs, à majorité républicains, avaient décidé à 71 voix contre 34 de ne pas débattre d'une loi qui aurait interdit la vente de fusils d'assaut en Floride –dont l'AR-15, un semi-automatique utilisé par le tueur de Parkland.

Le Démocrate Kionne McGhee a déclaré que cette loi pourrait empêcher des massacres comme ceux du lycée Marjory Stoneman Douglas, mais le chef des Républicains ne l'a pas laissé finir sa phrase.

Des lycéens qui avaient survécu à la fusillade du 14 février s'étaient déplacés à l'assemblée pour protester contre l'inaction des élus. Ils ont été choqués par le vote des parlementaires républicains, qui ont presque tous été notés A par la National Rifle Association (NRA), le lobby des armes (la NRA note tous les élus américains en fonction de leur attitude face aux armes).

«C'était presque cruel de les voir immédiatement appuyer sur le bouton pour dire non», raconte Sheryl Acquaroli, une des lycéennes qui avait fait le déplacement.

Sa réaction a même été immortalisée par une photo:

Loups solitaires et métaphore de la cuillère

Un débat a éclaté entre le Démocrate Carlos Smith et le Républicain Ross Spano, à l'origine de la loi sur le porno.

Smith a demandé si la pornographie avait jamais tué ou blessé quelqu'un, ce à quoi Spano a répondu qu'il devrait demander aux mères d'adolescents, qui connaissent les risques du porno.

Un des Républicains ayant voté contre la loi d'interdiction des fusils d'assaut a expliqué que le «vrai problème» était de mieux repérer les «terroristes loups solitaires» comme le tueur de Parkland.

Un sénateur de l'État a expliqué pourquoi il était aussi opposé à ce genre d'interdiction:

«Les cuillères sont utilisées pour manger mais aussi pour se tuer, à cause de l'obésité. Pourtant, on n'interdit pas les cuillères pour se débarasser de l'obésité.»

Slate.fr

Newsletters

Españaxit

Españaxit

Comment le corps humain gère-t-il un vol d'avion de vingt heures?

Comment le corps humain gère-t-il un vol d'avion de vingt heures?

Des scientifiques vont l'observer pour la première fois.

Brexit, un accord et après?

Brexit, un accord et après?

Le Parlement britannique doit désormais valider l'accord.

Newsletters