Boire & manger

Vingt restaurants à moins de 25 euros à Paris

Temps de lecture : 7 min

Si manger écologique est à la mode, (bien) manger économique restera toujours une valeur sûre. Cette sélection de restaurants qui offrent des petits prix (surtout à midi) ravira les gourmands.

Se régaler chez le grand Marc Veyrat à partir de 25 euros? Oui, au Rural.
Via Le Rural
Se régaler chez le grand Marc Veyrat à partir de 25 euros? Oui, au Rural. Via Le Rural

La plupart des jeunes chefs passés par de grandes tables rêvent de s’installer à leur compte, tels Guy Savoy, Michel Rostang, Alain Ducasse, Pierre Gagnaire et Joël Robuchon. La bistronomie est la voie royale pour se lancer dans la profession. Le Michelin l’a bien compris en créant les Bibs gourmands (644 en 2018), de 33 à 37 euros. Voici un ensemble de bistrots et d’enseignes issus de la sélection du guide rouge de cette année.

L’Assiette

Ancien chef d’Alain Ducasse chez Benoît et aux Lyonnais, David Rathgeber a repris la table bistrotière chère à François Mitterrand et ses proches, remettant au goût du jour le cassoulet, la tourte de colvert au foie gras, le délicieux tartare de crevettes bleues, la tête de veau et une exquise crème caramel au beurre salé (à réserver). Oui, une adresse d’excellence pour fins becs. Plein le soir.

• 181 rue du Château 75014 Paris. Tél. : 01 43 22 64 86. Menu au déjeuner à 23 euros. Carte de 50 à 65 euros. Fermé lundi et mardi. Salon.

Au Bascou

La cuisine basque est à l’honneur dans cette «petite boîte» (Curnonsky) animée par le valeureux Bertrand Guéneron, ex-bras droit d’Alain Senderens, trois étoiles chez Lucas Carton. Jambon d’origine, suprême de pintade à la bayonnaise, pimientos del piquillo, cabillaud poêlé au curry, sablé aux framboises: l’archétype de la cuisine de là-bas, bien tournée, avec goût et doigté.

• 38 rue Réaumur 75003 Paris. Tél. : 01 42 72 69 25. Menus au déjeuner à 18 et 30 euros. Carte de 39 à 55 euros. Fermé samedi et lundi.

Oreiller de la Belle Aurore au restaurant Bascou. Via Facebook.

Amarante

Tout près de la Bastille et de l’Opéra, une adresse bien connue des gourmets du secteur et d’ailleurs car Christophe Philippe, disciple d’Éric Briffard, concocte des assiettes ciselées: sole rôtie au beurre, tendron de veau aux légumes de saison, mousse au chocolat et glace à la vanille. Simple, bon et prix d’ami.

• 4 rue Biscornet 75012 Paris. Tél. : 07 67 3321 25. Menus au déjeuner à 19 et 22 euros. Carte de 45 à 52 euros. Fermé mercredi et jeudi.

Le Grand Pan

Des produits de qualité, rares dans un bistrot: homard, Saint-Jacques, cèpes, gibier et le saumon à l’aneth, la terrine de campagne, la blanquette de veau du chef Benoît Gauthier. De quoi réjouir les papilles des affamés du secteur.

• 20 rue Rosenwald 75015 Paris. Tél. : 01 42 50 02 50. Menu au déjeuner à 22 et 30 euros. Carte de 38 à 56 euros. Fermé samedi et dimanche.

Tentacules de poulpes et poireaux crayons au restaurant Grand Pan. Via Facebook.

Vantre

Sous cette enseigne se cache un mot du patois moyenâgeux («lieu de plaisir») pour le régal des mangeurs. C’est le chef italien Iacopo Chomel qui le dispense à travers des gnocchis au beurre de sauge (8 euros), du turbot aux topinambours et un gâteau de pommes de terre à l’orange: un travail culinaire surprenant de finesse. Prix très vendeurs.

• 19 rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris. Tél. : 01 48 06 16 96. Menus au déjeuner à 17 et 19 euros. Carte de 40 à 50 euros. Fermé samedi et dimanche.

Plats au restaurant Vantre © Christine Doublet

Anicia

Voilà le fief confortable d’un excellent chef, François Gagnaire, venu du Puy-en-Velay, terroir du bœuf de Mézenc, des lentilles vertes, des fromages locaux. Une adresse remarquable d’originalité et de goûts à Saint-Germain-des-Prés. Excellent rendez-vous.

• 97 rue du Cherche-Midi 75006 Paris. Tél. : 01 43 35 41 50. Menus au déjeuner à 24 et 29 euros. Carte de 55 à 70 euros. Fermé dimanche et lundi.

Rural by Marc Veyrat

À l’entrée du Palais des Congrès, le savoyard Marc Veyrat a inventé une auberge des alpages dans un cadre rustique et dépaysant. On y sert 500 couverts par jour. Potage du cultivateur aux croûtons, poule au pot fermière façon Henri IV à la purée de cucurbitacées, blanquette de veau au lait d’amandes et le buffet des desserts. Abondant et chaleureux.

2 place de la Porte Maillot 75017 Paris. Tél. : 01 72 69 03 03. Menus à 25 et 35 euros. Pas de fermeture.

Blanquette de veau au lait d'amandes chez Rural © lesrestos.com

La Table du Caviste Bio

C’est une cuisinière japonaise venue du Bristol, Junko Kawasaki, qui signe la fine cuisine de ce restaurant lumineux tout à côté du Parc Monceau. En dehors des sushis, de temps à autre, une franche carte de bistronomie: saumon mi-cuit sauce vierge, osso bucco aux gnocchis, gyoza au poulet (raviolis), île flottante, vins bios du patron.

• 55 rue de Prony 75008 Paris. Tél. : 01 82 10 37 02. Menus à 25 et 35 euros. Fermé dimanche et lundi.

Volaille pascale et nid de kadaïf à la Table du Caviste Bio. Via Facebook.

Brasserie Gallopin

Presque en face de la Bourse, ce restaurant Napoléon III relancé par Mathieu Bucher – boiseries, vitraux et verrière Belle Époque– accueille les financiers du secteur et, le soir, une clientèle chic séduite par la cuisine bourgeoise, datée: le rare pâté en croute de viandes et foie gras (16 euros), les harengs pommes à l’huile, le tartare frites et l’omelette norvégienne disparue à Paris. On lampe le galopin de bière. Un must à Paris.

• 40 rue Notre Dame des Victoires 75002 Paris. Tél. : 01 42 36 45 38. Menus au déjeuner à 22 et 29 euros. Carte de 45 à 55 euros. Pas de fermeture.

Baba au rhum à la Brasserie Gallopin. Via Facebook

Ambassade d’Auvergne

C’est la mémoire culinaire de cette province centrale que l’on célèbre dans cet établissement à étages, tout près du Centre Pompidou. Saucisse sèche, bœuf de Salers, jambon de là-bas, le rare aligot, l’ail noir –la vérité des assiettes bien senties.

• 22 rue du Grenier-Saint-Lazare 75003 Paris. Tél. : 01 42 72 31 22. Menus au déjeuner à 23 et 33 euros. Carte de 35 à 62 euros. Pas de fermeture.

Breizh Café, Le Marais

Remis au goût du jour, l’artisanat de la crêpe multi-saveurs. Voilà un festival de gourmandises salées et sucrées: crêpes à la tomate, basquaise, au chorizo, au basilic, au fromage –farine bio et choix remarquable d’ingrédients. Pour petits et grands.

• 109 rue Vieille du Temple 75003 Paris. Tél. : 01 42 72 13 77. Carte de 25 à 38 euros. Fermé lundi.

Galette de langoustines au Café Breizh. Via Facebook.

Saudade

Le seul vrai restaurant portugais de la capitale, près du Pont-Neuf. La morue (bacalhau) dans tous ses états, le porc aux palourdes, la soupe au chou, le riz à la cannelle et des vins de Porto –il y a des merveilles millésimées.

• 34 rue des Bourdonnais 75001 Paris. Tél. : 01 42 36 30 71. Menu à 25 euros. Carte de 31 à 50 euros. Fermé le dimanche.

Porc aux palourdes au restaurant Saudade.

Casa Bini

Cette trattoria agréable a été créée par Anna Bini, excellente cuisinière de la Botte qui a laissé ses recettes à ses successeurs: pasta, risotti et les rares linguine aux langoustines. Délicieux «affogato al caffe» (glace vanille et son expresso chaud). Prix raisonnables.

• 36 rue Grégoire de Tours 75006 Paris. Tél. : 01 46 34 05 60. Menus au déjeuner à 25 et 29 euros. Carte de 40 à 60 euros. Pas de fermeture.

Evi Evane

De la cuisine grecque par les deux sœurs Nikolaou, Maria et Dina, en salle et au piano dans cette taverne de Saint-Germain-des-Prés. Les spécialités sont là: la purée de pois chiches, les mezzé du moment, les feuilles de vigne farcies, les boulettes de veau, le tartare de bar, le tarama d’exception et l’ouzo. Yaourt au miel. Un périple très savant chez nos ancêtres.

• 10 rue Guisarde 75006 Paris. Tél. : 01 43 54 97 86. Menus à 18, 22 et 46 euros à la carte. Fermé dimanche.

Soupe de pois chiches au restaurant Evi Evane © Dina Nikolaou

L’Opportun

Secondé par sa fille Morgane, Serge Alzerat, gros bonnet épris de lyonnaiseries, continue de prôner l’œuf en meurette, les poireaux vinaigrette, l’andouillette moutardée, les quenelles de brochet et le baba. Des ritournelles bien envoyées à l’ombre de la tour Montparnasse et sur la terrasse aux beaux jours. De la cuisine d’hier qui se perpétue avec entrain.

• 62 boulevard Edgar Quinet 75014 Paris. Tél. : 01 43 20 26 89. Menu à 25 euros. Carte de 39 à 65 euros. Fermé dimanche.

Tarte fine à l'Opportun. Via Facebook

Le Chardenoux

C’est un monument de la bistronomie ancienne créé en 1908 par la famille Chardenoux montée de Lozère à Paris. Le décor est tel qu’il fut : vitraux, ciel peint, boiseries. C’est ce lieu de mémoire qui a tenté Cyril Lignac, formé chez les frères Pourcel, excellents initiateurs de bons plats. Potage du jour, poêlée de champignons, bavette sauce paprika, baba. La carte est mobile et les mangeurs fidèles.

• 1 rue Jules Vallès 75011 Paris. Tél. : 01 43 71 49 52. Menus au déjeuner à 22 et 27 euros. Carte de 39 à 55 euros. Pas de fermeture.

Au restaurant Chardenoux, cabillaud, crème coco curry, riz basmati. @ Cyril Lignac

L’Écailler du Bistrot

Le prince des tables du 11ème arrondissement, Bertrand Auboyneau, a dédié cet autre établissement aux trésors de la mer: huîtres, coquillages, bouquets, sole meunière du Guilvinec, barbue au beurre blanc, Paris-Brest. Toujours plein, surtout au dîner, recherché par de bons palais.

• 22 rue Paul Bert 75011 Paris. Tél. : 01 43 72 76 77. Menu au déjeuner à 19 euros. Carte de 40 à 55 euros. Fermé dimanche et lundi.

Auberge Flora

Élève d’Alain Passard, Flora Mikula concocte une carte personnelle, variée et tentante: des tapas, de la brandade, des Saint-Jacques au beurre d’aneth, des cannellonis farcis à la viande et des pots de crème d’enfance. Un éventail de gourmandises bien tournées.

• 44 boulevard Richard Lenoir 75011 Paris. Tél. : 01 47 00 52 77. Menus au déjeuner à 19 et 23 euros. Carte de 47 à 60 euros. Chambres à partir de 94 euros. Pas de fermeture.

Tartelette à l'Auberge Flora. Via Facebook.

Gandhi Ji’s

C’est l’Inde du Nord que Arvind Ahire célèbre dans cette ambassade bienvenue et élégante. Cailles tandoori, agneau et des spécialités de là-bas mitonnées avec amour. Prix remarquables pour cette qualité.

• 12 rue Lafayette 75009 Paris. Tél. : 01 45 23 21 52. Menus au déjeuner à 13,50 et 16,50 euros, 22 euros et 30 euros au dîner. Terrasse. Pas de fermeture.

Thoumieux

L’ancien chef de Baumanière aux Baux-de-Provence, Sylvestre Wahid, a installé deux restaurants dans cet hôtel discret proche des Invalides. Au premier étage, un restaurant de luxe étoilé, Sylvestre, et au rez-de-chaussée, une brasserie aux banquettes et miroirs où l’on sert des plats contemporains: le poisson du jour, le steak tartare, le poulpe et risotto, les cuisses de grenouilles, les escargots et la tarte aux poires. Excellente carte très gourmande.

• 79 rue Saint-Dominique 75007 Paris. Tél. : 01 47 05 79 00. Formule au déjeuner à 22 euros et menu à 29 euros. Carte de 55 à 70 euros. Pas de fermeture. Voiturier.

Crevettes à la brasserie Thoumieux © lesrestos.com

Bon appétit à petit prix!

Nicolas de Rabaudy

Newsletters

Notre sélection de champagnes pour les fêtes

Notre sélection de champagnes pour les fêtes

La boisson incontournable des réveillons.

Et si vous vous faisiez livrer une chèvre plutôt qu’une pizza?

Et si vous vous faisiez livrer une chèvre plutôt qu’une pizza?

En Angola, une application de livraison de nourriture propose désormais des animaux vivants.

Tripes-l'œil

Tripes-l'œil

Une grande partie d'entre vous détestant les abats, j'ai décidé de vous proposer un plat de tripes... sans aucune tripe.

Newsletters