Monde

Les grenouilles loufoques d'Equateur

Temps de lecture : 2 min

Une équipe de scientifiques travaillant pour l'association de conservation et de recherche naturelle Reptile & Amphibian Ecology International ont découvert de véritables trésors de la biodiversité jusqu'ici inconnus dans un écosystème rare de la côte équatorienne.

La Guardian propose un diaporama de ces nouvelles espèces souvent étranges, qui ont toutes la particularité d'être de taille très réduite. On y découvre ainsi la grenouille «de verre», dont on voit le cœur battre à travers sa peau transparente, le gecko aux yeux écaillés dont la taille dépasse à peine le centimètre ou encore le serpent rouge mangeur d'escargots de la famille des Sibon.

Au total, l'équipe a découvert une trentaine d'espèces de grenouilles dans cette forêt tropicale aujourd'hui menacée par la déforestation. 95% des arbres autour de Cerra Pata de Pajaro ont été abattus pour l'agriculture. Dans ce qui reste de la forêt, chaque plateau a son propre micro habitat avec ses espèces à part. Parmi les découvertes étonnantes, des salamandres qui n'ont pas de poumons et respirent uniquement à travers leur peau.

[Voir le diaporama sur guardian.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: capture d'écran du Guardian

Slate.fr

Newsletters

Avec le temps, la mode japonaise est devenue une quasi norme

Avec le temps, la mode japonaise est devenue une quasi norme

Véritable tsunami dans l’histoire de la mode, l’arrivée à Paris des créateurs et créatrices japonaises dans les années 1980 a modifié de façon étonnante et inattendue le cours de l’histoire.

Un agent de sécurité noir tué par la police alors qu'il venait d'empêcher une fusillade

Un agent de sécurité noir tué par la police alors qu'il venait d'empêcher une fusillade

Dans une banlieue de Chicago, un policier a tiré sur l'agent de sécurité afro-américain qui avait immobilisé l'auteur d'une fusillade dans un bar.

Une Salvadorienne risque vingt ans de prison pour avoir tenté d’avorter après un viol

Une Salvadorienne risque vingt ans de prison pour avoir tenté d’avorter après un viol

Un cas qui illustre la cruauté des lois anti-IVG du Salvador.

Newsletters