Monde / Économie

Le plus petit studio de New York mesure 6m² et se loue 950$ par mois

Temps de lecture : 2 min

Selon son agence immobilière, il est très convoité.

Photo du studio.
Via l'agence Citi Habitats.
Photo du studio. Via l'agence Citi Habitats.

New York figure parmi les villes où l'immobilier est le plus cher au monde. En 2018, pour y acquérir un mètre carré, il faudra débourser en moyenne 10.914 €.

La location d’appartements atteint elle aussi des sommes exorbitantes… pour ne pas dire indécentes. Ainsi, le plus petit studio de Manhattan, qui mesure 6,3 mètres carrés, se loue 950$, à savoir plus de 775€.

Un lugubre record dans la Grosse Pomme, mais «une bonne affaire pour les standards de New York», affirme, non sans ironie, The Independent, qui a publié plusieurs photos de l'appartement. Et pour cause: selon Citi Habitats, l’agence immobilière qui le gère, si le studio «est probablement le plus petit de Manhattan, c’est également le moins cher».

Situé dans le quartier très convoité de l’Upper West Side, cette pièce unique se trouve au 5e étage sans ascenseur et ne contient bien entendu ni salle de bains ni toilettes. Enfin si, sur le palier, partagés par quatre locataires.

Mais à New York, souligne The Independent, «le code postal est ce qu’il y a de plus important», et «la situation géographique fait tout», appuie Citi Habitats. De quoi expliquer pourquoi, malgré sa taille dérisoire, la chambre serait très convoitée.

Slate.fr

Newsletters

Quatre méthodes pour faire face diplomatiquement aux États-Unis de Trump

Quatre méthodes pour faire face diplomatiquement aux États-Unis de Trump

Pour gérer une puissance aussi peu fiable que le sont devenus les États-Unis, les autres pays disposent de plusieurs options, plus ou moins efficaces et risquées.

Quand le Sud des États-Unis lynchait les Noirs avec la bénédiction des autorités

Quand le Sud des États-Unis lynchait les Noirs avec la bénédiction des autorités

Dans le film de Spike Lee «BlacKkKlansman», un protagoniste raconte un lynchage qui s’est tenu à Waco en 1916. À l’époque, le journal «The Crisis», militant pour les droits civiques des Noirs, en avait fait un récit circonstancié. Le voici en intégralité.

Chaque année, la nation hongroise s'incarne dans un nouveau gâteau

Chaque année, la nation hongroise s'incarne dans un nouveau gâteau

Le 20 août, pour la fête nationale, les Hongrois découvrent le «gâteau de l'année», recette élue par des experts que tous les pâtissiers du pays vont ensuite reproduire, dans une opération marketing bien huilée.

Newsletters