Économie

Krugman vante la «réussite européenne»

Temps de lecture : 2 min

Aux Etats-Unis, l'idée selon laquelle l'Europe a perdu tout dynamisme économique est assez largement répandue, notamment du côté des républicains, qui m ettent en garde contre une évolution similaire pour leur pays à chaque nouvelle réforme démocrate.

Mais selon le prix Nobel américain d'économie Paul Krugman la réalité est toute autre. «La véritable leçon que nous donne l'Europe est en fait le contraire de ce que les conservateurs affirment: l'Europe est un succès économique, et ce succès montre que la social-démocratie fonctionne» écrit-il dans sa chronique pour le New York Times.

S'il reconnait que la croissance moyenne du PIB américain a atteint en moyenne 3% par an depuis 1980 contre 2,2% pour les quinze pays de l'Union européenne d'avant l'élargissement de 2004, il note que «depuis 1980, le PIB par tête - soit ce qui sert à mesurer le niveau de vie - a augmenté a peu près au même rythme en Amérique et dans l'UE: 1,95% par an ici contre 1,83% là-bas».

L'éditorial n'est pas du goût de tout le monde, même en Europe. En France, l'Ifrap, think tank indépendant analysant les performances de l'Etat, écrit dans un article intitulé «Que connaissent les prix Nobel d'économie»: «L'éditorial publié lundi dans le New York Times «learning from Europe» est en soi une leçon sur la façon dont un prix Nobel peut être loin des réalités et voir un monde comme il voudrait le voir pour défendre ses positions idéologiques et non pour un débat sérieux.»

[Lire l'article complet sur nytimes.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de Une: Mike McCaffrey, Flickr, CC

Newsletters

Aux États-Unis, l'aviation civile s'inquiète du déploiement de la 5G

Aux États-Unis, l'aviation civile s'inquiète du déploiement de la 5G

Elle craint que la bande C n'interfère avec certains outils de sécurité des avions.

Faut-il plus taxer les successions pour réduire les inégalités?

Faut-il plus taxer les successions pour réduire les inégalités?

Face à la remontée des inégalités, beaucoup d'économistes suggèrent d'augmenter les droits de succession ou, à tout le moins, de mieux les cibler sur les plus grosses fortunes.

Des entreprises américaines accordent des congés sabbatiques à leurs employés épuisés

Des entreprises américaines accordent des congés sabbatiques à leurs employés épuisés

De quoi contrer les burn-out et espérer que les salariés reviennent plus motivés.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio