Monde

Un «mariage gay» en Chine

Temps de lecture : 2 min

C'est l'histoire du moment en Chine. L'union entre Zeng Anquan, architecte divorcé de 45 ans et Pan Wenjie, un soldat démobilisé de 27 ans fait les gros titres, accaparant même la une du très officiel China Daily, rapporte mercredi 13 janvier Le Nouvel Observateur. Et pour cause, ce serait le premier mariage homosexuel de l'histoire du pays.

S'il se sont passés la bague au doigt dans un bar gay de la ville de Chengdu (sud-ouest de la Chine), les deux tourtereaux ne pourront en réalité être considérés comme officiellement unis. La raison? Le mariage homosexuel n'est pas reconnu par la loi chinoise.

Pourtant, les autorités chinois viennent de faire plusieurs pas en direction de l'égalité sexuelle: le premier bar gay officiel a été ouvert le mois dernier dans la ville touristique de Dali tandis que l'élection d'un Mister Gay a été autorisée en vue du prochain concours de «Mr. Gay World» le mois prochain en Norvège. On compte aujourd'hui près de 30 millions d'homosexuels en Chine.

[Lire l'article complet sur Le Nouvel Obs]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: deux homosexuels le jour de la Saint-Valentin en 2009 à Pékin. Jason Lee/Reuters

Slate.fr

Newsletters

La Russie s'est bien immiscée dans les dernières élections européennes

La Russie s'est bien immiscée dans les dernières élections européennes

Des chercheurs ont analysé l'activité de comptes Twitter associés au Kremlin.

Rome n'est plus insensible au discours de Salvini

Rome n'est plus insensible au discours de Salvini

Déçu·es par les gouvernements de gauche, de plus en plus d'habitant·es de la capitale italienne trouvent dans les propositions de la Ligue une réponse à leurs angoisses du quotidien.

Au Japon, une application pour dénoncer les frotteurs du métro cartonne

Au Japon, une application pour dénoncer les frotteurs du métro cartonne

Téléchargée plus de 200.000 fois, Digi Police devrait permettre de lutter contre le harcèlement sexuel dans les transports en commun.

Newsletters