Monde

Un «mariage gay» en Chine

Temps de lecture : 2 min

C'est l'histoire du moment en Chine. L'union entre Zeng Anquan, architecte divorcé de 45 ans et Pan Wenjie, un soldat démobilisé de 27 ans fait les gros titres, accaparant même la une du très officiel China Daily, rapporte mercredi 13 janvier Le Nouvel Observateur. Et pour cause, ce serait le premier mariage homosexuel de l'histoire du pays.

S'il se sont passés la bague au doigt dans un bar gay de la ville de Chengdu (sud-ouest de la Chine), les deux tourtereaux ne pourront en réalité être considérés comme officiellement unis. La raison? Le mariage homosexuel n'est pas reconnu par la loi chinoise.

Pourtant, les autorités chinois viennent de faire plusieurs pas en direction de l'égalité sexuelle: le premier bar gay officiel a été ouvert le mois dernier dans la ville touristique de Dali tandis que l'élection d'un Mister Gay a été autorisée en vue du prochain concours de «Mr. Gay World» le mois prochain en Norvège. On compte aujourd'hui près de 30 millions d'homosexuels en Chine.

[Lire l'article complet sur Le Nouvel Obs]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: deux homosexuels le jour de la Saint-Valentin en 2009 à Pékin. Jason Lee/Reuters

Newsletters

Le coronavirus, une menace pour les camps ouïghours en Chine

Le coronavirus, une menace pour les camps ouïghours en Chine

La contagion y est un «secret d’État», selon un responsable local. Les proches des personnes détenues tirent la sonnette d'alarme et appellent à l'aide internationale.

Bloomberg admet avoir eu recours au travail carcéral pour sa campagne

Bloomberg admet avoir eu recours au travail carcéral pour sa campagne

Le candidat à la primaire démocrate connait un début de campagne très chahuté.

États-Unis: le futur des films étrangers passera-t-il par le doublage ou les sous-titres?

États-Unis: le futur des films étrangers passera-t-il par le doublage ou les sous-titres?

Les nord-américains sont allergiques aux longs-métrages en langue étrangère. Le triomphe de «Parasite» peut-il faire évoluer les mentalités?

Newsletters