Monde

Un «mariage gay» en Chine

Temps de lecture : 2 min

C'est l'histoire du moment en Chine. L'union entre Zeng Anquan, architecte divorcé de 45 ans et Pan Wenjie, un soldat démobilisé de 27 ans fait les gros titres, accaparant même la une du très officiel China Daily, rapporte mercredi 13 janvier Le Nouvel Observateur. Et pour cause, ce serait le premier mariage homosexuel de l'histoire du pays.

S'il se sont passés la bague au doigt dans un bar gay de la ville de Chengdu (sud-ouest de la Chine), les deux tourtereaux ne pourront en réalité être considérés comme officiellement unis. La raison? Le mariage homosexuel n'est pas reconnu par la loi chinoise.

Pourtant, les autorités chinois viennent de faire plusieurs pas en direction de l'égalité sexuelle: le premier bar gay officiel a été ouvert le mois dernier dans la ville touristique de Dali tandis que l'élection d'un Mister Gay a été autorisée en vue du prochain concours de «Mr. Gay World» le mois prochain en Norvège. On compte aujourd'hui près de 30 millions d'homosexuels en Chine.

[Lire l'article complet sur Le Nouvel Obs]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: deux homosexuels le jour de la Saint-Valentin en 2009 à Pékin. Jason Lee/Reuters

Slate.fr

Newsletters

La vraie recette du populisme

La vraie recette du populisme

Lignes et esthétiques japonaises

Lignes et esthétiques japonaises

Entre 2004 et 2016, Emily Shur s'est rendue plus de quinze fois au Japon. «J'ai fait un effort conscient pour concentrer ma photographie uniquement sur l'expression de mon point de vue individuel, raconte la photographe. Je ne pense pas que mon...

Le voyage risqué de Macron en Russie

Le voyage risqué de Macron en Russie

Il importe qu’à Saint-Pétersbourg, plus encore qu’à Versailles il y a un an, Emmanuel Macron renforce son discours sans compromis vis-à-vis de Vladimir Poutine.

Newsletters